Rubrique
Culture

Edition Parution d'El Hofra du jeune écrivain Djalaleddine Bellili

Publié par R.C
le 09.09.2018 , 11h00
106 lectures

El Hofra (la fosse) est le titre de la première  œuvre du jeune écrivain Djallaleddine Bellili,  publiée en septembre par la maison d'édition El Mouthakaf. 
«L'œuvre se décline en 130 pages, sous forme d'un recueil de 48 lettres émises par diverses personnes partageant les mêmes sentiments à l'égard de ce qui les entoure», a expliqué le jeune auteur de 26 ans, originaire de la ville de Oued Nedja (ouest de Mila).  Le livre alterne récit, dialogue et description sur les multiples questions évoquées dans ses missives, a-t-il ajouté. 
«La fosse contient la personne et l'isole de l'extérieur, limitant ses  perceptions et ses émotions de joie ou de crainte à seulement ce qui se  trouve à l'intérieur», note Djalaleddine. La rédaction de cette œuvre a débuté en 2016 et s'est terminée en 2018, a  confié le jeune auteur, qui promet de poursuivre l'écriture qui représente,  pour lui, «une passion plutôt éloignée», reconnaît-il, de sa profession de  steward de train et de sa formation en informatique.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Pousse avec eux 11:01 | 17-01-2019

Fakhamatou ne se traduit pas en français ! Ni en anglais. En offshore, si !

Oui, je sais ! Je fais une fixette en ce moment sur Fafa ! Mais en même temps, c’est cela un chroniqueur, non ? Un névrosé rémunéré ! Et l’une de mes névroses, c’est la comparaison. Pas le plaquage systématique et la juxtaposition mécanique de choses, de sociétés et de modèles différents. Non ! Juste

2

Soit dit en passant 11:00 | 19-01-2019

Ailleurs, les miss ont mieux évolué !

Tendez-leur le micro et elles vous renverront sans mesurer la gravité de leur propos, à cet âge où l’on enterrait vivantes les filles tout juste nées et qui allait justifier le contrôle futur de l’évolution de ces dernières.