Voir Tous
Rubrique
Culture

2e édition du Festival «L’été en poésie et en musique» Sous le thème de «L’apport de la chanson engagée dans le combat démocratique»

Publié par Kader Bakou
le 19.09.2019 , 11h00
87 lectures

La deuxième édition du festival «L’été en poésie et en musique» est prévue du 26 au 28 septembre 2019 au village Taddart Oufella, situé dans la commune d'Aït Oumalou, dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Cette année, les organisateurs ont choisi le thème très important de «L’apport de la chanson engagée dans le combat démocratique». 
Karim Abranis, Belaïd Tagrawla, des membres du groupe Debza, Malik Kazoui et Ferroudja Saïdani animeront la table ronde sur l’apport de la chanson et de la poésie engagée dans le combat démocratique. 
«Pour cette édition, ‘‘L'été en poésie et en musique’’ (Tafaska anebdu s tmedyazt d uzzawan) sera dédié à l’apport de la chanson engagée dans le combat démocratique. Des tables rondes et des conférences-débats seront organisées afin de mettre en valeur le rôle très important joué par les poètes et les chanteurs dans la prise de conscience des Algériens», expliquent les organisateurs dans un communiqué.
«A travers la tenue de cette nouvelle édition, nous signons notre volonté d'inscrire le festival dans la durée afin de fidéliser le public qui en a soif, faire la promotion de la belle poésie et de la musique raffinée. Ceci permettra aux artistes, notamment les poètes, chanteurs et musiciens, de retrouver un espace d'expression pérenne et rencontrer leurs admirateurs», lit-on également dans le même communiqué. 
Les organisateurs ont également la volonté de «réunir toutes les générations d'artistes afin de maintenir des passerelles et permettre les échanges et les collaborations. Ce qui aboutira à la naissance de nouveaux projets. Les jeunes talents pétris de qualités artistiques auront  l’occasion de se frotter aux aînés, ce qui leur offrira plus de visibilité».
Le choix du village de Taddart Oufella permettra, toujours selon les organisateurs, de mettre en valeur, sur de nombreux aspects, un village chargé d’histoire. 
Le riche programme de la manifestation comporte des conférences-débats, des tables rondes, des récitals, des montages poétiques ainsi que des soirées de chants et de contes.
Omar Fetmouche, par exemple, animera une conférence sur «L’apport de la chanson engagée dans le théâtre» à travers les cas de Kateb Yacine et de Abdelkader Alloula. Belaïd Tagrawla parlera, lui,  de «La chanson kabyle dans les supports audio-vidéo».«La place de la poésie dans l’expression populaire algerienne» est le thème de la rencontre qui sera animée par Hacène Halouan, Djamel Laceb, Abderrahmane Djelfaoui, Keltoum Deffous et Saïd Abdelli.
Un hommage au musicien Moh Hennad figure également au programme de cet événement qui sera organisé par l’Emev com, en collaboration avec l’APC d’Aït Oumalou et le Collectif de jeunes du village Taddart Oufella.
Kader B.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 31-05-2020

L’Algérie, une menace stratégique pour le rêve d’expansion impériale du Makhzen

«Les relations avec le Maroc sont anormales (…), même si les relations entre les deux peuples sont exemplaires.» On doit cette définition en forme d’aphorisme à

2

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par

3

Périscoop 06:00 | 01-06-2020

Accords à revoir

4
5

Ici mieux que là-bas 06:00 | 31-05-2020

Sexe, métal, pastis et Hirak