Rubrique
Culture

4e édition du Salon du Patrimoine Culturel Immatériel à tizi-ouzou «Tajmaât, symbole des valeurs et des liens sociaux dans les populations villageoises»

Publié par S. A. M.
le 08.10.2019 , 11h00
127 lectures

La 4e édition du Salon du patrimoine culturel immatériel a débuté dimanche 6 octobre 2019 et se poursuivra jusqu’à aujourd’hui 8 octobre sous le thème : «Tajmaât, symbole des valeurs et des liens sociaux dans les populations villageoises».
L’objectif de la création de ce salon qu’organise la Direction de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou, selon la première responsable de ce secteur, est de  «mettre en relief l’importance de la connaissance et la reconnaissance de notre patrimoine immatériel qui fait la force de notre identité et de notre culture (…) Pour cette édition, nous avons voulu mettre en valeur la fonction sociale de tajmaât et l’élan de solidarité et de partage qui découle de cette structure traditionnelle, porteuse de valeurs et de liens mutuels entre les populations et les individus tout en consolidant le sentiment de communion et d’entraide». Il s’agira, poursuivra-t-elle, de montrer «l’attachement de notre société à cette tradition millénaire et la reproduction permanente de la cohésion sociale, qui favorise le sens de réciprocité, de dialogue, de respect mutuel et de solidarité.
 Le choix de cette thématique est motivé par l’importance du rôle de ce type d’organisation sociale ancestrale qui a contribué et contribue à la sauvegarde de nos valeurs en renforçant l’attachement à nos principes».
Le programme de ces journées d’étude permettra «de revisiter, redécouvrir et étudier de près les éléments aidant à la préservation et à la promotion d’un élément important constituant la richesse de nos valeurs sociales et patrimoniales ancestrales basées sur la mutualité et la communion», expliquera encore N. Goumeziane qui s’exprimait lors de la cérémonie d’ouverture de l’événement qui s’est tenue à la maison de la culture Mouloud-Mammeri. 
En sus du programme comprenant des stands d’exposition de livres et d’autres montrant les activités des musées nationaux et des conférences se rapportant au thème du patrimoine matériel et immatériel que présenteront des enseignants chercheurs de l’université de Béjaïa, une équipe d’experts du CNRPAH participe à ce salon. 
Une mission dont l’objet est d’entamer le travail de collecte des éléments du patrimoine immatériel de la wilaya de Tizi-Ouzou. 
Le corpus qui sera ainsi réuni permettra d’élaborer la banque de données et un inventaire des richesses patrimoniales. En marge de cet événement,  les organisateurs ont rendu  un  hommage à deux figures qui ont contribué à la transmission du patrimoine culturel, en l'occurrence Khadidja Djama, productrice, réalisatrice et présentatrice d’émissions radiophoniques spécialisée à la chaîne 2 de la Radio nationale ainsi qu’à  Mohamed Chami, archiviste, conservateur du patrimoine audiovisuel algérien. 
S. A. M.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-10-2019

Aéroport d’Alger, sécurité routière, marchés de gré à gré
Les décisions d’urgence de Bedoui

Un contrat à résilier, deux projets de décrets exécutifs à examiner et à débattre, et six projets de marchés de gré à gré simple à valider. Ce sont autant de dossiers traités mercredi dernier, lors de la réunion du gouvernement, tenue

2

Périscoop 11:00 | 13-10-2019

Détenus «pudiques»

Certains «hôtes de marque» de la prison d’El-Harrach auraient demandé à leurs parents de ne plus venir les voir, rapportent des avocats. Ces anciens hauts dignitaires