Rubrique
Culture

Célébration du 38e anniversaire du printemps amazigh Un coup d’envoi «écologique»

Publié par R.C
le 16.04.2018 , 11h00
194 lectures

Le coup d’envoi de la célébration du 38e anniversaire du Printemps amazigh (20 avril 1980) a été donné samedi à Tizi-Ouzou. Lors de la cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée à la maison de la Culture Mouloud-Mammeri, M. Bouderbali, wali de Tizi-Ouzou, a observé que «tamazight, langue et culture, est passée par plusieurs étapes qui ont assuré sa constitutionnalisation en tant que langue nationale et officielle et l’intégration de la célébration de Yennayer (nouvel an amazigh) dans le calendrier des fêtes nationales, sa consolidation et sa promotion à travers tout le territoire national».
La création dans les semaines à venir de l’Académie de la langue amazighe est un autre «acquis important pour renforcer cette langue», a ajouté le wali qui a rappelé que tamazight est une langue et un patrimoine propre à tous les Algériens, étant une des composantes de l’identité nationale qui ne saurait être confinée dans une seule région du pays. Il a rappelé, à ce propos, que la fête de Yennayer est célébrée par les familles sur tout le territoire national, soulignant le rôle «primordial» de la société dans la promotion de ce patrimoine.
Les festivités de célébration du Printemps amazigh ont démarré à partir de la placette M'barek-Aït-Menguellet, par le lancement symbolique d’une campagne de plantation d’arbres. Une action initiée par le chanteur Zayen, auteur et interprète de la chanson écologique Da Moussa qui dénonce la dégradation de l’environnement.
Le wali, des membres de l’exécutif de wilaya et des artistes ont participé à cette opération. A la maison de la culture Mouloud-Mammeri, le chef de l’exécutif local a procédé au vernissage d’une exposition sous le thème «Quand le timbre algérien est porteur de l’identité et du patrimoine a national», où on retrouve notamment le timbre marquant la première année de l’officialisation de tamazight en tant que langue nationale et officielle.
Les festivités se poursuivront jusqu’au 23 avril à travers les différents établissements culturels du chef-lieu de wilaya et dans plusieurs communes. Des projections de films, des spectacles de théâtre, des conférences-débats, un concours inter-établissements scolaires, des témoignages avec les anciens acteurs d’avril 1980 et des ateliers pédagogiques sont au menu du programme tracé pour l’occasion par la direction locale de la culture.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 16-04-2018

ALGÉRIE-UE
Les raisons d’une tension

Des stratégies économiques mises en place par l’Algérie irritent fortement les partenaires européens qui ont d’ailleurs réagi publiquement et de manière assez virulente ces derniers jours. L’Union européenne évoque l’existence d’une crise que les deux parties tentent de dépasser à travers

2

Périscoop 11:00 | 16-04-2018

Qui a interdit la conférence de Karim Younès ?

L’ancien président de l’APN, Karim Younès, devait animer, hier à El-Khroub, dans la wilaya de Constantine, une séance de présentation de ses deux derniers ouvrages.

3

Pousse avec eux 11:00 | 18-04-2018

Djihad ta mère !

4

Pousse avec eux 11:00 | 16-04-2018

Riyad, le bal des vampires !

5

Soit dit en passant 11:00 | 16-04-2018

Médicaments et substituts !