Rubrique
Culture

Oran Un documentaire dédié aux Jeux méditerranéens

Publié par R.C
le 19.02.2019 , 11h00
25 lectures

Un documentaire pour la promotion des Jeux méditerranéens (JM) qu’abritera Oran en 2021 a été lancé en tournage dimanche sur les hauteurs du mont Murdjadjo, dans la capitale de l’Ouest algérien,  a-t-on appris de la Direction de wilaya de la culture. Le tournage de ce film de promotion de la 19e édition des JM a été lancé dimanche matin du sommet du mont  Murdjadjo par la prise de photos mettant en exergue la beauté du lever de soleil sur la ville d’El Bahia. Le tournage de ce film, à l'initiative de la wilaya d’Oran, financé par  sponsoring du groupe Sonatrach, se poursuivra dans les sept prochains jours à travers différents sites de la ville d’Oran, notamment la place du 1er-Novembre, le front de mer et le Palais du bey. 
Cette œuvre enregistre la  participation de plusieurs figures sportives sélectionnées le mois dernier  en vue de faire connaître la ville d’Oran. 
La wilaya d'Oran se prépare pour ce rendez-vous méditerranéen avec la  réalisation d'un village méditerranéen et un complexe olympique qui comprend un stade de football en gazon naturel d’une capacité de 40 000  spectateurs, une salle omnisports de 6 000 places, un centre aquatique, en plus d'infrastructures de restauration et d'hébergement et des travaux  d’embellissement. 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 21-03-2019

SITUATION POLITIQUE
L’après-Bouteflika a déjà commencé

L’Algérie assiste aujourd’hui à une succession d’évènements politiques donnant l’impression que le pays s’est déjà projeté dans l’après-Bouteflika. Le sort de l’Algérie se jouerait-il actuellement à l’étranger ? Loin de l’effervescence des rues algériennes, des manœuvres de dernière minute d’un pouvoir acculé et désirant s’assurer une sortie honorable, deux diplomates bien

2

Périscoop 11:00 | 21-03-2019

La chute du dinar

Depuis exactement un mois, le dinar algérien a perdu 10% de sa valeur face à l’euro. En effet, l’euro s’échange actuellement au marché noir à 220 DA. Selon les cambistes, cette inflation est due à la ruée vers la devise