Culture / Culture

Troisième salon de l’enfant et du livre jeunesse

Un espace d’apprentissage et d’accompagnement vers la reprise de l’activité scolaire

Organisé par la Direction de la culture de Tizi-Ouzou, la troisième édition du Salon de l’enfant et du livre jeunesse se tient,  depuis jeudi dernier, à la maison de la culture Mouloud-Mammeri et dans d’autres établissements sous tutelle du secteur de la culture qui organise cet événement. «De l’éveil au créatif» est le thème choisi pour ce salon qui s’est poursuivi  jusqu’au 10 du mois en cours. Il  se voulait  comme  un intermède entre les derniers jours de vacances et  la rentrée scolaire. «Ce salon est un  moyen d’accompagnement des écoliers vers la reprise de leurs activités scolaires», avait déclaré la directrice de la culture, Nabila Gouméziane, à l’ouverture de cet événement qui «sera  l’occasion  de bénéficier  des différentes actions initiées à  leur profit durant cette manifestation culturelle et un moyen de promouvoir la lecture publique et toutes les activités susceptibles de stimuler la créativité chez les jeunes», avait estimé encore la même responsable.  Ce rendez-vous était aussi  un espace ludique pour divertir petits et grands, grâce aux animations proposées et réparties à travers les différents établissements relevant du secteur de la culture.  
Des ateliers pédagogiques dédiés au dessin «manga», jeux  éducatifs et de détente, initiation à l’astronomie,  théâtre,  des rencontres thématiques sur l’éveil et la création, ou littéraires  réunissant des  enfants et des auteurs de livres ;  du cinéma et du théâtre, des spectacles de chant et de magie étaient aussi au programme.  Toutes ces activités  de divertissement, d’apprentissage et de découverte se sont tenues en accompagnement  de l’activité centrale de ce salon qui proposait de promouvoir le livre  à travers des  expositions d’ouvrages animées par les bibliothèques relevant de la Direction de la culture. Des maisons d’édition nationales étaient  invitées pour la vente de livres  dans des  domaines divers de la connaissance  et  destinés à différentes catégories de  lecteurs. 
 Enfin, une possibilité a été offerte aux  parents de faire leurs emplettes en manuels scolaires, selon les organisateurs qui ont fait un clin d’œil  affectueux et amical aux  enfants hospitalisés du CHU Nedir et aux pensionnaires des centres de psychopédagogie de Boukhalfa et Aït Ouamalou. Des spectacles de clowns et de magiciens y ont été organisés à leur profit.
S. A. M.