Rubrique
Culture

Premier festival de la chanson des Cimes Une clôture dans la joie et la bonne humeur

Publié par A. Kersani
le 29.08.2018 , 11h00
99 lectures

Les festivités artistiques qui se sont étalées sur trois jours sont dédiées à une  femme du terroir, Messaad Himi, poétesse et tambourinaire, décédée en 1979, qui avait animé en son temps pratiquement toutes les fêtes familiales locales.
Le 1er Festival de la chanson des cimes, organisé par la jeune association Timitar (créée en février 2017), dont l’ouverture  s’est déroulée vendredi passé en plein air, au village Amarï, relevant de la commune  d'Ath Mellikèche (Tazmalt), a pris fin dans une ambiance festive, avec une mémorable soirée artistique animée par une pléiade de chanteurs kabyles, à l’image d’Ouazib Mohand Ameziane, Celia, Hamid El Wagrani et Loualia Boussaâd.
 Les festivités artistiques qui se sont étalées sur trois jours sont dédiées à une  femme du terroir, Messaad Himi, poétesse et tambourinaire, décédée en 1979, qui avait animé en son temps pratiquement toutes les fêtes familiales locales, selon les organisateurs.  
Au programme de ce premier événement  culturel financé par le ministère de la Culture ayant drainé une foule importante, de nombreuses activités culturelles et artistiques. Le festival a débuté par un défilé-spectacle depuis deux itinéraires, avec deux formations de tambourins a partir de Hirouche et Tasserguent, au grand bonheur d’un public nombreux qui s’est déplacé pour sortir de la morosité quotidienne de cette saison estivale dans la région. 
Dans l’après-midi de vendredi, deux communications ont été animées par Oulebsir Fadila et Boudjemaâ Rabah sous les thèmes «Biographie et parcours de Messaad Himi» et «la première génération de la chanson kabyle». 
Durant la même journée, une exposition permanente d’objets traditionnels, tableaux picturaux, sculptures, objets artisanaux et œuvres d’art a été également observée. 
Dans la soirée, un premier gala artistique ayant regroupé de jeunes chanteurs à l’image du groupe «Les Numides», Tahar Amlikeche, Djidj se sont succédé pour gratifier le public de très belles chansons sur une scène dressée en plein air. 
La même soirée a connu également la participation de la star de la chanson engagée, Ali Ideflawen. La deuxième journée du festival a été marquée par une conférence sur «l’histoire d’Ath Mlikèche» par Bellil Yahia avant de céder la place à la chanson avec le jeune Aksil, Bachir Ithrane, Idir Amazigh, Saïd Chaouati, Kaci Boussaâd et Abbas N’Ath Rzine et la participation de la poétesse Tinhinane. La première manifestation culturelle «La  chanson des cimes» s’est clôturée dans la joie et la bonne humeur avec deux conférences organisées dans l’après-midi de dimanche par Rachid Oulebsir et Salah Aït-Mansour et une magnifique soirée artistique.
 A. Kersani

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 17-09-2018

AU SUJET DES DERNIÈRES DÉCLARATIONS SUR L’ALGÉRIE
Haftar accuse le Qatar

Le général Haftar a officiellement accusé le Qatar d’avoir voulu «allumer le feu» entre la Libye et l’Algérie en déformant de manière grave les propos tenus par ce dernier quelque temps auparavant. Le général libyen a donc visiblement décidé de passer à

2

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance