Rubrique
Culture

Opéra d’Alger Union du Maghreb artistique

Publié par Kader Bakou
le 15.03.2018 , 11h00
369 lectures

Une clôture maghrébine ! L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh abritera ce soir, jeudi, une soirée artistique variée qui sera animée par le Marocain Abdelwahab Doukkali, le Tunisien Ziad Gharssa et l’Algérienne Nadia Benyoucef. Cette belle affiche est enjolivée par la présence de la troupe El Bareh de l’école musicale El Hachemi-Guerouabi.
Cette soirée sera organisée en collaboration avec l’association culturelle
El Hachemi Guerouabi en clôture de la semaine culturelle «Djouhra», du nom d’une célèbre chanson du maître du chaâbi, interprète de la tout aussi célèbre chanson El Bareh, écrite par Mahboub Safar Bati.
Abdelwahab Doukkali revient toujours en «messager de l’amour». Le toujours jeune, de corps et d’esprit, chanteur et compositeur marocain né le 1er janvier 1941 à Fès, est l’auteur d'une centaine de chansons et de compositions dont «Montparnasse» qui raconte l’histoire d’un Algérien assassiné en France. Ziad Gharssa né le 17 mars 1975 à Tunis, est musicien, compositeur et chanteur à la voix quasiment de ténor.
Diplômé de musique à l'âge de 14 ans, il est devenu progressivement l'un des meilleurs interprètes du patrimoine musical classique tunisien, notamment le malouf. Il joue également de divers instruments de musique comme le oûd, violon, violoncelle, piano. Nadia Benyoucef, née à Alger en 1958 est une chanteuse algérienne de hawzi et aussi de chaâbi, un genre musical considéré souvent (à tort) comme «masculin».
Cette autre découverte du concours Alhan oua Chabab se distingue par sa voix claire et mélodieuse.
Arrivés il y a quelques jours à Alger, Abdelwahab Doukkali et Ziad Gharssa ont visité ensemble la capitale algérienne. L’artiste marocain a, d’ailleurs, déclaré que «la beauté d’Alger la blanche est une source d’inspiration artistique» pour lui.
La semaine culturelle et artistique «Djouhra» a été initiée par l’association culturelle El Hachemi-Guerouabi, présidée par
Mme Chahra Guerouabi. Entrant dans le cadre des activités liées au 8 Mars, la Journée internationale de la femme, la semaine «Djouhra» comporte plusieurs activités. Ainsi et à la demande de Mme Chahra Guerouabi, une conférence sur le cancer du sein a été donnée par le Dr Abdelwahab Amina de l'association El Amel du CPMC Alger, le 11 mars 2018.
Cette manifestation, inaugurée en présence de M. Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture, a vu également l’organisation le 10 mars, d’une rencontre «maman-enfants ». L’exposition-vente collective de produits de l’artisanat «Touches féminines» ouverte le 8 mars au Palais de la culture Moufdi-Zakaria d’Alger se poursuivra encore durant toute la journée d’aujourd’hui.
Kader B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 17-07-2018

Nouvelles nominations dans la police

Nous avons appris hier de sources concordantes que le nouveau DGSN, le colonel Lahbiri, a procédé à la nomination d’un nouveau chef de Sûreté de wilaya de Tipasa ainsi que d’un nouveau directeur des renseignements

2

Actualités 11:00 | 16-07-2018

L’ÉTAT VEUT RESTAURER SON AUTORITÉ SUR LE LITTORAL
La bataille des plages

Les plages du littoral algérien sont au centre d'un enjeu capital. Une guerre d'un genre particulier s'y déroule : l'Etat tente de reprendre le contrôle de ces territoires trop longtemps laissés entre les mains de bandes versées dans