Voir Tous
Rubrique
Digoutage

Dignité

Publié par Arris Touffan
le 23.05.2018 , 11h00
1229 lectures

Pendant que le Ramadhan continue à distiller ses molécules de piété, de générosité et de solidarité, les autorités, elles, continuent d’expulser à tour de bras les malheureux migrants subsahariens, reçus dans des conditions inhumaines et virés dans des conditions tout aussi inhumaines.  Mais ce sont des choses de bas bruit, comme on dit, qui ne dérangent pas du tout la déglutition réglementaire  de nos responsables et encore moins celles de nos compatriotes ! A la vôtre ! Heureusement, et ça aussi on l’ignore trop, l’honneur de la piété, la générosité et la solidarité est sauvé par des ONG algériennes et des associations de gens engagés qui se battent pour limiter le nombre d’expulsions et quand elles sont inévitables qu’elles se déroulent dans des conditions qui respectent la dignité des migrants. Oui, ce sont des personnes qui ont droit au respect de leur dignité. Elles aussi !
A. T.
[email protected]

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 09-06-2021

L'arabe sur les maillots : du Benbellisme sans Ben Bella !

Beaucoup de lecteurs me demandent ce que je pense des maillots en arabe portés par les

2

Actualités 11:00 | 08-06-2021

L’ETRHB PASSE SOUS PAVILLON PUBLIC
La leçon assimilée de l’affaire Khalifa

Ils ne pouvaient sans doute pas espérer mieux, les milliers de travailleurs du Groupe Haddad. Désormais, ils savent à quoi s’en tenir, eux qui voguaient dans le noir depuis l’arrestation, puis le passage devant les juges du P-dg Ali Haddad, craignant de subir