Rubrique
Digoutage

Entre la peste de Daesh et le choléra de…

Publié par Arris Touffan
le 28.08.2018 , 11h00
1384 lectures

Daesh lorgnerait sur nous, mais le choléra a précédé la peste. Il lui a brûlé la politesse. Je vois d’ici mon cousin mortellement patriote qui me tanne tout le temps pour que je ne parle, ici, que de ce que le pays a de bel et bon. Il me répète à la nausée que continuer à critiquer comme ça, c'est-à-dire n’importe comment, c’est jouer le jeu des ennemis de la nation. Comme si ces derniers n’étaient pas tapis dans ce qui devrait être son moteur. Moi je veux bien, cousin, mais donne-moi ce que tu vois de bon ! 
A. T.
digoutagesoir@yahoo.fr

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Pousse avec eux 11:01 | 17-01-2019

Fakhamatou ne se traduit pas en français ! Ni en anglais. En offshore, si !

Oui, je sais ! Je fais une fixette en ce moment sur Fafa ! Mais en même temps, c’est cela un chroniqueur, non ? Un névrosé rémunéré ! Et l’une de mes névroses, c’est la comparaison. Pas le plaquage systématique et la juxtaposition mécanique de choses, de sociétés et de modèles différents. Non ! Juste

2

Soit dit en passant 11:00 | 19-01-2019

Ailleurs, les miss ont mieux évolué !

Tendez-leur le micro et elles vous renverront sans mesurer la gravité de leur propos, à cet âge où l’on enterrait vivantes les filles tout juste nées et qui allait justifier le contrôle futur de l’évolution de ces dernières.