Digoutage / Digoutage

Entre la peste de Daesh et le choléra de…

Daesh lorgnerait sur nous, mais le choléra a précédé la peste. Il lui a brûlé la politesse. Je vois d’ici mon cousin mortellement patriote qui me tanne tout le temps pour que je ne parle, ici, que de ce que le pays a de bel et bon. Il me répète à la nausée que continuer à critiquer comme ça, c'est-à-dire n’importe comment, c’est jouer le jeu des ennemis de la nation. Comme si ces derniers n’étaient pas tapis dans ce qui devrait être son moteur. Moi je veux bien, cousin, mais donne-moi ce que tu vois de bon ! 
A. T.
digoutagesoir@yahoo.fr