Rubrique
Digoutage

Harragas et fils de…

Publié par Arris Touffan
le 19.08.2018 , 11h00
1673 lectures

Question hyper-importante : est-il plus grave de tenter une harga que d’être pris dans l’affaire de Kamel le Boucher ? Dans les deux cas, il y a des jeunes. 
Les harragas sont en général des jeunes populos qui en ont ras le mur de la façon dont les parents des seconds gouvernent le pays. 
Les seconds, quant à eux, sont riches, n’ont pas besoin de harga pour aller se pavaner à l’étranger avec le fric de la triche, et ils gardent encore beaucoup d’appétit pour le flouse à papa…
A. T.
digoutagesoir@yahoo.fr

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-07-2019

Selon les communiqués de la justice
Ouyahia recevait des pots-de-vin des hommes d’affaires

Apprenant la nouvelle de son incarcération, le 12 juin dernier, Ahmed Ouyahia ignorait, sans doute, que son entrée en prison ne

2

Actualités 11:00 | 14-07-2019

COMMENT OUYAHIA, SELLAL ET CONSORTS VIVENT LEUR DÉTENTION
Les mystères d’El-Harrach

Le séjour carcéral des anciens ministres et hauts responsables détenus à la prison d’El-Harrach est l’un de ces «mystères» que les Algériens tentent continuellement de percer depuis un moment. Aux interrogations qui reviennent de manière régulière sur les réseaux sociaux, s’ajoutent