Rubrique
Digoutage

Le commerçant et l’Aïd

Publié par Arris Touffan
le 13.06.2018 , 11h00
1036 lectures

Encore une histoire où tout le monde a tort et où tout le monde a raison. C’est l’histoire pluri-décennale des commerçants et de l’Aïd. Les commerçants ont raison de fêter la fin du Ramadhan avec leurs familles et ne pas avoir, par conséquent, à travailler. Les clients ont, eux aussi, raison de vouloir s’approvisionner normalement. Chacun est dans son bon droit et ça fait ce type de problèmes inextricables, surtout lorsque l’Aïd dure pour le commerçant plusieurs jours. Quand ça devient comme ça insoluble, force reste à la loi.
C’est l’autorité publique qui tranche. Or, comme chaque année, le gouvernement se fend de menaces à l’endroit du commerçant désinvolte, et comme chaque année, celui-là n’en a cure. Pas de raison pour que, cette année, ce soit différent.
A. T.
digoutagesoir@yahoo.fr

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 17-06-2018

Appareils vendus

Les trois anciens aéronefs de type Boeing 767-300, dont Air Algérie a décidé de se délester, viennent de trouver preneur, conformément au cahier des charges lancé par la compagnie nationale. L’acquéreur serait

2

Actualités 11:00 | 19-06-2018

ILS SERAIENT AU NOMBRE DE DEUX ET AURAIENT AVOUÉ LEUR CRIME
Les assassins du ressortissant chinois interpellés

L’affaire de l’assassinat du Chinois à Dar-el-Beïda a connu son épilogue il y a quelques jours suite à l’arrestation des principaux responsables du drame qui avait fait réagir la représentation de Pékin à Alger. Les informations en