Rubrique
Digoutage

Oraisons vaines

Publié par Arris Touffan
le 14.01.2020 , 11h00
1450 lectures

Haut-parleurs déployés, on entend de plus en plus d'oraisons funèbres du Hirak. Et ça vient d'ex-hirakistes accidentels happés par le chant des sirènes ou de certains qui l'ont accompagné quand il était au zénith et qui expriment à présent le vrai sentiment refoulé jusqu'à maintenant. Mais, vu le nombre de personnes qui sortent encore, et la détermination en dépit de tout, on risque d'avoir à faire à ce genre de choses qui vient taper à votre porte alors qu'on revient à peine du cimetière où on est pourtant sûr de l'avoir enterré. Le Hirak connaît une deuxième vie, c'est probablement la plus coriace.
A. T.
digoutagesoir@yahoo.fr

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 15-02-2020

L’instruction de la Banque d’Algérie ignorée

Si, par exemple, la BDL a jugé bon d’informer sa clientèle, à travers un communiqué, de l’allègement de la procédure pour l’ouverture de comptes bancaires, il n’en est pas de même pour certaines succursales

2

Femme Magazine 11:00 | 15-02-2020

Santé
Les exercices abdos-fessiers

Allongez-vous sur le dos et amenez les jambes vers les fesses en pliant les genoux. Posez les pieds à plat et plaquez le bas du dos (lombaires) au sol. - Croisez les bras et posez les mains sur la poitrine.