Rubrique
Digoutage

Pieds-noirs et binationaux

Publié par Arris Touffan
le 07.06.2018 , 11h00
2712 lectures

L’autre jour, Ahmed Ouyahia lançait un appel aux pieds-noirs pour qu’ils viennent investir en Algérie. L’opération de séduction économique n’est pas si aberrante que ça. Il y a une fibre sentimentale qui pourrait vibrer au service de l’économie. Ça s’est déjà vu, l’un dans l’autre. Mais là où on ne pige plus rien au schmilblick, c’est que d’un côté, on essaye d’appâter les pieds-noirs et, d'un autre côté, on vilipende en veux-tu en-voilà les binationaux, devenus même d’une certaine manière les boucs émissaires du zèle tardif des néo-nationalistes de la rente. Alors qu’ils peuvent apporter tant au pays. Plus que les pieds-noirs, c’est sûr.
Erdogan l’a compris avant les bulbes qui nous gouvernent et avant leurs épigones pathétiques. Ses binationaux à lui sont ses meilleurs représentants en Europe et aux Etats-Unis.
A. T.
digoutagesoir@yahoo.fr

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 16-11-2019

Comité de campagne d’Abdelmadjid Tebboune
Abdallah Baali démissionnaire ?

L’information s’est répandue telle une traînée de poudre dès jeudi : Abdallah Baali, le directeur de campagne d’Abdelmadjid Tebboune, aurait décidé de claquer la porte suite à des divergences avec le

2

Actualités 11:00 | 17-11-2019

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
Une cinquantaine de walis et de maires ciblés

Les walis et les présidents d'APC constituent finalement l'un des corps les plus ciblés par la