Été 2018 / Été 2018

MOSTAGANEM

Clovis, une plage en symbiose avec la nature

Le spectacle qui s’offre aux estivants est époustouflant, de quoi faire tourner la tête. Sur une colline bien boisée s’offre un magnifique panorama. Des pins, des bosquets et une panoplie de plantes sans oublier la faune avec ses chants d’oiseaux et en contrebas des dunes de sable blanc. Le chemin menant à la coquette et accueillante plage de Clovis est, certes, enlacé et si envoûtant mais l’ivresse est au rendez-vous, et il plonge tout d’un coup les visiteurs dans un site paradisiaque qui marque la tranquillité et la fraîcheur.
Le vert de forêt de pins et de genévriers de Phénicie est peuplé de toutes sortes de gibiers, d’oiseaux migrateurs et les sangliers pullulent ici. Du haut de la falaise, on aperçoit de charmantes petites criques laissées à l’état sauvage et aux eaux limpides.
Le spectacle est féérique et sur l’étendue de ce site, on aperçoit même les deux plages de Hadjadj avec leurs cabanons peints en bleu et blanc. La plage de Clovis est bien entretenue par les agents de l’APC de la commune de Benabdelmalek-Ramdane (ex-Ouillis), en plus, on a installé des équipements de sport pour les estivants ainsi que les douches et sanitaires. Dire que ça grouille de monde ne reflète pas la réalité car la plupart des estivants ne sont que des familles ou des estivants en excursion, contribuant ainsi à créer une ambiance conviviale.
Les amateurs de pique-nique ont pris l’habitude de s’installer et déjeuner sous les arbres qui offrent à la fois un vaste espace et une vue totalement imprenable sur la Grande Bleue.
Hormis l’insignifiant abri de la Protection civile, des douches et des sanitaires, il n’y a rien, pas de commerce, de cafés, de taxiphones, de restaurants, de bureaux de poste mais, selon l’avis des estivants, cette plage reste la meilleure des 36 plages choisies par la Direction du tourisme cette année. C’est la plus séduisante de la wilaya de par sa réputation de plage propre et bien entretenue.
A. B.