Rubrique
Faits divers

PROTECTION CIVILE DE NAÂMA 1 214 interventions durant le mois d’avril 2018

Publié par B. Henine
le 16.05.2018 , 11h00
65 lectures

La direction de la Protection civile de la wilaya de Naâma a indiqué que durant le mois d’avril dernier, 1 214 interventions ont été effectuées par les différentes unités opérant dans le territoire de la wilaya.
856 interventions ont concerné les évacuations sanitaires (817 malades) et les secours aux personnes blessées ; 20 incendies déclarés (6 blessés) ; 13 autres interventions pour les accidents de la circulation (15 blessés). L’on dénombre également entre autres 310 opérations de secours enregistrées durant la même période.
Par ailleurs, indique-t-on, des exercices de simulation et des journées de sensibilisation et des caravanes, conçus pour des opérations de sauvetage et de secours sont effectués, périodiquement ces derniers temps, par les éléments opérationnels de la Protection civile à travers les communes de la wilaya, notamment, à l’approche de la saison estivale, où un programme très riche a été concocté en la circonstance, et où les risques seront majeurs et multiples dans les problématiques fréquentes des intoxications alimentaires, des incendies, des baignades illicites dans les oueds et les marécages, etc.
L’objectif spécifique de ces journées et des caravanes qui sillonnent les communes de la wilaya vise à sensibiliser la population à prendre ses précautions et limiter les dégâts en cas de danger, indique-t-on encore.
B. Henine

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 09-12-2018

Une garde rapprochée pour Belkhadem

Depuis une semaine, Abdelaziz Belkhadem bénéficie d’une garde rapprochée et d’un véhicule de service. Il faut dire que jusqu’ici, ces moyens lui avaient été retirés au lendemain de son éviction du poste de secrétaire

2

Actualités 11:00 | 09-12-2018

VISITE DE MOHAMMED BEN SALMANE À ALGER
L'enjeu était pétrolier

En arrivant à Alger, le prince saoudien était animé d'intentions qui semblent aujourd'hui bien plus évidentes qu'elles ne l'étaient. En crise politique avec plusieurs Etats membres de l'Opep, Mohammed Ben Salmane est venu solliciter l'aide de l'Algérie en vue des négociations serrées qui s'annonçaient. Tous les éléments du puzzle se sont mis en place. Les événements survenus à la suite du déplacement de Mohammed Ben Salmane l'ont bien prouvé, le roi d'Arabie Saoudite a chargé