Rubrique
Faits divers

OUM-EL-BOUAGHI 1 mort et 2 blessés graves lors d’une collision entre deux véhicules

Publié par Moussa Chtatha
le 10.09.2018 , 11h00
278 lectures

Un homme âgé de 74 ans a trouvé la mort sur les lieux de l'accident lors d'une collision entre deux véhicules.
Selon le communiqué transmis à notre journal par la cellule de communication de la Protection civile d'Oum-El-Bouaghi, nous avons appris que les éléments de l'unité principale de la Protection civile du chef-lieu de wilaya sont intervenus en date du 3 de ce mois pour secourir des victimes d'un accident de la circulation et transférer le corps d'un homme à la morgue de l'EPH Boudiaf-Mohamed du chef-lieu de wilaya.
Selon le contenu de la communication, cet accident a eu lieu le 3 septembre à 14h57 sur la RN 10 entre Oum-El-Bouaghi et Aïn Fakroun, plus exactement au niveau du village Sidi R'ghis entre un véhicule touristique de marque Nissan et une ambulance de type H1 appartenant à l'APC de Fkirina.
Malheureusement, cette collision frontale a fait un mort, un homme âgé de 74 ans répondant aux initiales de B. M. qui a rendu l'âme sur les lieux de l'accident et a causé des blessures plus ou moins graves à deux autres passagers âgés de 21 ans et 35 ans.
Les blessés et la dépouille ont été acheminés à l'EPH Mohamed-Boudiaf du chef-lieu de wilaya. Les gendarmes et la police qui étaient sur les lieux de ce drame ont ouvert une enquête pour déterminer les causes de cet accident.
Moussa Chtatha

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-07-2019

Selon les communiqués de la justice
Ouyahia recevait des pots-de-vin des hommes d’affaires

Apprenant la nouvelle de son incarcération, le 12 juin dernier, Ahmed Ouyahia ignorait, sans doute, que son entrée en prison ne

2

Actualités 11:00 | 14-07-2019

COMMENT OUYAHIA, SELLAL ET CONSORTS VIVENT LEUR DÉTENTION
Les mystères d’El-Harrach

Le séjour carcéral des anciens ministres et hauts responsables détenus à la prison d’El-Harrach est l’un de ces «mystères» que les Algériens tentent continuellement de percer depuis un moment. Aux interrogations qui reviennent de manière régulière sur les réseaux sociaux, s’ajoutent