Rubrique
Faits divers

Guelma 1 mort et 7 blessés sur les routes en 24 heures

Publié par Noureddine Guergour
le 28.08.2018 , 11h00
155 lectures

Quatre accidents de la route dimanche et un autre mortel hier, rapporte la cellule de communication de la Protection civile de la wilaya. 
Le début de semaine a donc été terrible sur les axes routiers de la wilaya. Un jeune automobiliste aurait perdu le contrôle de son véhicule sur le tronçon de la RN 20 reliant Guelma et Constantine et traversant la commune de Boumahra-Ahmed, à la sortie du lieu-dit Douakha, à quelques bornes du chef-lieu de wilaya, lundi à 4h22 du matin. 
Après avoir percuté un arbre, sa voiture s’est immobilisée en contrebas de la chaussée. Sitôt alertés, les secours de l’unité principale de la Protection civile de Guelma se sont dépêchés sur les lieux. La victime a été évacuée vers l'EPH Okbi à Guelma. 
La victime est décédée à son arrivée à l'hôpital. La mort a été constatée par le médecin de garde de cette structure hospitalière, indique une source hospitalière, précisant qu'une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de ce drame. 
Un autre accident qui a fait pas moins de trois victimes s’est produit au lieu-dit Maïzelet, dans la commune de Aïn-Ben-Beïda, daïra de Bouchegouf, sur le tronçon de la RN 16 reliant Souk-Ahras et Annaba. Trois personnes, de sexe féminin , âgées de 16, 52 et 54 ans ont été grièvement blessées dimanche, dans un choc frontal entre deux véhicules légers. En cause, probablement, la vitesse. 
Les blessées ont été prises en charge et conduites à l'hôpital de Dréan, dans la wilaya d'El-Tarf, précise le même communiqué de la Protection civile de la wilaya.
Noureddine Guergour

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CRITIQUÉ POUR SON SOUTIEN À ALI GHEDIRI
Mokrane Aït Larbi s’explique

Le soutien qu’apporte le célèbre avocat Mokrane Aït Larbi à la candidature de l’ancien général-major Ali Ghediri a généré des critiques, mais

2

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CANDIDATURE DE BOUTEFLIKA
La France officielle consent

La France aux commandes a pris acte sans réserve de la candidature de Bouteflika. Une option à laquelle elle était déjà préparée alors que des critiques particulièrement virulentes sont émises dans les milieux médiatiques et les faiseurs d’opinions. A Alger, le personnel diplomatique en place scrute à la loupe les nouveaux