Rubrique
Faits divers

OPÉRATION COUP-DE-POING DE LA POLICE DURANT LE RAMADHAN A KHENCHELA Des armes saisies, un faux-monnayeur arrêté et un réseau de trafic de voitures neutralisé

Publié par Benzaïm Abdelouahab
le 12.06.2018 , 11h00
389 lectures

Plusieurs affaires ont pu être traitées par les différents services de la police judiciaire au cours de la première quinzaine du mois de Ramadhan, à l'issue de plusieurs opérations coup de poing menées en de nombreux endroits du territoire de la wilaya d'après l'adjoint du chef de la Sûreté de la wilaya, Tliba Abdelhamid. 
Le constat fait à partir des données fournies indique la relative baisse  du nombre d'affaires traitées du fait de l'intensification des opérations de contrôle et de la multiplication du nombre de rondes à travers les lieux soupçonnés d'être des repaires potentiels des fléaux sociaux et des violences en tous genres, et à travers plusieurs endroits fréquentés par les citoyens durant les soirées ramadanesques ou par les commerçants.
On fera savoir qu'une baisse dans les différentes affaires a été enregistrée, avec 114 cas enregistrés en 2018 par rapport à 2017 où 121 affaires ont été signalées avec un taux de baisse de 5,78%, a indiqué M. Belmahdi Tarik, chef de service de la Sûreté publique qui a signalé qu’aucun accident mortel n'a été enregistré durant cette première quinzaine du mois sacré en ajoutant que des dépassements ont été signalés ; dans le cadre de la protection de l'environnement et l'habitat ; plusieurs interventions ont eu lieu pour éradiquer ce phénomène qui a diminué grâce à la vigilance du service concerné. 
Pour le chef de service de police générale M. Khaldi Leïla a indiqué, qu’il s'agit d'une stratégie ayant pour objectif de mettre fin au commerce informel, à la lutte contre la vente de produits impropres à la consommation et aussi à la résidence illégale d'étrangers sur le territoire national. À ce sujet, le chef de service a indiqué le renvoi de deux étrangers, la fermeture de plusieurs magasins, la proposition de fermeture de plusieurs locaux de commerce et l'enregistrement de plusieurs procès-verbaux contre des agissements illégaux pour certains commerçants à travers la wilaya.
Enfin, la police judiciaire a enregistré un net recul dans les opérations de criminalité par rapport à l'année 2017. D’après M. Gassoum Mohamed qui a indiqué que ses services ont pu arrêter plusieurs personnes accusées de port et détention d'armes et de munitions d'une façon illégale, la falsification de billets de banque et aussi la perquisition dans plusieurs endroits suspects avec un déploiement d'un dispositif énorme pour la protection du citoyen et de ses biens et pour éradiquer toute sorte de criminalité, ce qui a permis aux services d'enregistrer une nette amélioration dans le traitement des affaires et un net recul dans la criminalité.
Benzaïm A.
 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-10-2018

ÉVÉNEMENTS DU 5 OCTOBRE 1988
Hanoune répond à Ouyahia

La réponse de Louisa Hanoune à Ahmed Ouyahia ne s’est pas fait attendre. Au premier ministre qui affirmait que les événements du 5 Octobre 1988 avaient mené le pays à l’anarchie, la secrétaire générale du parti des travailleurs répond que c’est faux. Elle appelle

2

Actualités 11:00 | 13-10-2018

AFFAIRE BOUHADJA
Ce qui irrite Abdelaziz Bouteflika

Le président de l'Assemblée populaire nationale irrite au plus haut point le patron d'El Mouradia. Selon une source sûre, l'entourage de Abdelaziz Bouteflika est d'autant plus remonté contre Saïd Bouhadja que, «nous détenons des éléments sûrs que nous