Rubrique
Faits divers

BLIDA Effondrement partiel d’un immeuble en plein centre-ville

Publié par Mammar Bouchakour
le 11.07.2018 , 11h00
659 lectures

Un vétuste immeuble constitué d’un rez-de-chaussée et de deux étages, situé à la rue Zidoune-Mustapha, en plein cœur de Blida, s’est effondré, lundi dernier, vers 17h30. 
Toute la cage d’escalier ainsi qu’un pan du mur de soutien se sont affaissés. Neuf familles qui y habitent ont eu la vie saine et sauve à l’exception d’une personne qui a été légèrement blessée.
Lors de leur intervention, les éléments de la Protection civile ont dû employer les gros moyens pour secourir 10 personnes dont trois vieilles femmes et 7 enfants qui sont restés emprisonnés dans leurs appartements situés aux étages supérieurs. Il fallut plus d’une heure pour que les secouristes puissent dégager ces derniers car le danger de voir tout l’immeuble s’effondrer était présent.
Les habitants de cet immeuble ont été pris en charge par les services de l’APC.
Il est à noter que 50 immeubles vétustes sont recensés à Blida et sont habités malgré la mention danger dont ils ont fait l’objet par les services concernés.
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 11-11-2018

ANP
Vers la fin du cumul des fonctions au sein de l’armée

C’est sur instruction personnelle directe de Abdelaziz Bouteflika que les cinq généraux-majors et le colonel des services, détenus depuis le 14 octobre à la prison militaire de Blida, ont été libérés le 5 novembre

2

Actualités 11:00 | 10-11-2018

AUDITIONNÉ À TROIS REPRISES PAR LE JUGE D’INSTRUCTION
Comment se défend «El-Bouchi»

Au tribunal de Sidi-M’hamed d’Alger, les apparitions de Kamel El-Bouchi, de son vrai nom Kamel Chikhi, ne font plus l’évènement. Même le dispositif mis en place aux alentours de la bâtisse se fait désormais plus léger qu’à l’habitude et attire, par conséquent, beaucoup moins le regard