Rubrique
Faits divers

Besbes (El Tarf) Saisie de 20,256 kg de corail rouge

Publié par Daoud Allam
le 15.01.2019 , 11h00
75 lectures

C’est un coup de filet magistral que viennent d’opérer, avant-hier, les éléments de la police relevant de la sûreté de la daïra de Besbès dans la wilaya d’El Tarf. 
Suite à des informations avérées, faisant état de l’acheminement, par voiture,  d’une quantité de corail rouge achetée dans la ville d’El Kala, les éléments de la police ont mis en place un barrage au niveau de la section appelée, communément, «Oued Boukhroufa». Exploitant des informations, les policiers ont pu intercepter le véhicule suspecté et arrêter l’occupant à bord âgé de 40 ans et originaire de la wilaya de Mila. 
Ils ont procédé, par la suite, à une fouille minutieuse de la voiture en question où se trouvaient 20 kg de corail rouge brut et 256 g de la même matière sous forme de colliers dissimulés et mélangés avec d’autres objets hétéroclites. 
Présenté devant le procureur du tribunal de Dréan, l’indélicat contrebandier a été mis sous contrôle judiciaire dans l’attente de son jugement.

Arrestation d’un faux commissaire aux comptes
La brigade financière et économique, relevant du service de la police judiciaire de la Sûreté de wilaya, a mis hors d’état de nuire un homme, âgé de 60 ans originaire de la wilaya de Mila, qui se fait passer pour un commissaire aux comptes et qui arnaquait ses victimes de la commune d’El Kala, en particulier.
Ce dernier proposait ses services à ses victimes en tant que commissaire aux comptes, et il avait en sa possession plusieurs cachets et griffes falsifiés qu’il utilisait dans ses multiples combines.
Cette arrestation a été rendue  possible, grâce à une plainte déposée par un commissaire aux comptes exerçant dans la wilaya de Skikda. Arrêté par la brigade financière économique, le mis en cause est accusé de plusieurs griefs dont entre autres usurpation d’identité et falsification de cachets. Présenté devant le procureur de la République du tribunal d’El Tarf, le faussaire a été placé sous contrôle judiciaire, dans l’attente de son jugement, incessamment. 
Daoud Allam  

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CRITIQUÉ POUR SON SOUTIEN À ALI GHEDIRI
Mokrane Aït Larbi s’explique

Le soutien qu’apporte le célèbre avocat Mokrane Aït Larbi à la candidature de l’ancien général-major Ali Ghediri a généré des critiques, mais

2

Actualités 11:00 | 21-02-2019

Plus de quarante projets pour fluidifier le trafic routier
Fin des embouteillages à Alger ?

Le wali d'Alger a annoncé hier que plus de quarante projets sont en cours de réalisation pour gérer et fluidifier la circulation dans la capitale. Des projets de plusieurs milliards de dinars dégagés par le Trésor public, a souligné Abdelkader Zoukh qui a cité