Rubrique
Faits divers

DRAME SUR LA RN5 Trois morts et trois blessés dans un cortège nuptial

Publié par Yazid Yahiaoui
le 01.09.2018 , 11h00
1191 lectures

Encore un drame sur nos routes. 
Jeudi, vers 17 heures 30 minutes, un véhicule qui faisait partie d’un cortège nuptial qui venait de Bordj-Bou-Arréridj en empruntant la RN5 et qui avait à son bord six personnes a dérapé au lieudit Tizi-Kachouchen, aux frontières entre les wilayas de Bordj-Bou-Arréridj et Bouira. Bilan : trois morts : la mariée, sa mère et la tante du marié, et trois blessés : le chauffeur, une autre femme, qui ont été pris en charge au niveau de l’EPH de M’chédallah, alors qu’une fillette dont l’état était jugé assez grave a été transportée au CHU de Tizi-Ouzou. 
D’après les témoignages concordants, l’accident a eu lieu quand un Duster, qui était dans un cortège nuptial, a soudain dérapé en faisant plusieurs tonneaux avant de s'immobiliser à quelques dizaines de mètres hors de la route, complètement endommagé. Immédiatement après, tous les véhicules qui faisaient partie de ce cortège se sont rassemblés sur le lieu du drame avec les dizaines de familles qui étaient, l’instant d’avant, en train de klaxonner et de chanter, tout joyeux de célébrer l’union sacrée de deux de leurs enfants. 
Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale pour connaître les véritables causes de cet accident qui a transformé une fête en un drame. 
Y. Y.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 11-11-2018

ANP
Vers la fin du cumul des fonctions au sein de l’armée

C’est sur instruction personnelle directe de Abdelaziz Bouteflika que les cinq généraux-majors et le colonel des services, détenus depuis le 14 octobre à la prison militaire de Blida, ont été libérés le 5 novembre

2

Actualités 11:00 | 10-11-2018

AUDITIONNÉ À TROIS REPRISES PAR LE JUGE D’INSTRUCTION
Comment se défend «El-Bouchi»

Au tribunal de Sidi-M’hamed d’Alger, les apparitions de Kamel El-Bouchi, de son vrai nom Kamel Chikhi, ne font plus l’évènement. Même le dispositif mis en place aux alentours de la bâtisse se fait désormais plus léger qu’à l’habitude et attire, par conséquent, beaucoup moins le regard