Rubrique
Faits divers

Guelma Un autre dealer de psychotropes sous les verrous

Publié par Noureddine Guergour
le 04.09.2018 , 11h00
101 lectures
Les éléments de la police judiciaire de la brigade anti-stupéfiants de la Sûreté de wilaya continuent leur opération d'envergure. Ils avaient notamment pour cible les bandes de dealers de psychotropes actifs sur le territoire de la wilaya et basés au niveau de certaines cités.
Les enquêteurs avaient acquis la conviction qu'il existait un réseau dont les points de chute étaient certains quartiers de la ville.
Ces derniers mois, les policiers étaient donc en action sur le terrain, comme l'indiquent les arrestations opérées à ce jour, entre autres celle qui a fait tomber un dangereux trafiquant avec 2 714 comprimés psychotropes.
Un autre dealer a finalement été repéré cette semaine à la cité Bencheghib, sur les hauteurs de la ville, a rapporté hier la cellule de communication de la Sûreté de wilaya.
Le suspect, un jeune de 26 ans, a été interpellé en flagrant délit de détention et commercialisation illicite de comprimés psychotropes. Une importante somme d’argent en espèce et une arme blanche ont été également saisies lors de son arrestation, indique le même communiqué de la police.
Le prévenu a été inculpé de trafic de stupéfiants et placé sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur près le tribunal de Guelma, en charge de l'instruction.
Pour les spécialistes, les quantités saisies et l'argent découvert ces derniers mois par la police semblent indiquer que le trafic dans la région était d'une réelle importance.
Noureddine Guergour

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance

2

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous