Rubrique
Faits divers

TLEMCEN Une fillette de 14 ans séquestrée pendant 3 heures, libérée par les éléments de la BRI

Publié par M. Zenasni
le 25.08.2018 , 11h00
706 lectures

Le scénario dramatique de la petite Salssabil qui a endeuillé toute la population d’Oran a failli se reproduire à Tlemcen. Les faits ont eu lieu à El Koudia, le plus grand quartier populaire du chef-lieu de Tlemcen.
Suite à un appel reçu à la permanence du procureur de la république, de la part d’une mère qui signala la disparition de sa fille âgée de 14 ans, aux environs de 20 h, après sa sortie du domicile parental à El Koudia, les éléments d’intervention de la Sûreté urbaine accompagnés du procureur de la république ont encerclé le domicile du suspect, et ce, grâce aux renseignements fournis par la mère, qui avait de sérieux doutes sur le comportement d’un de ses neveux, un repris de justice, qui a, récemment, bénéficié d’une grâce présidentielle.
Le repris de justice qui était sous l’effet de la drogue, a refusé d’obtempérer et menaça les éléments de la police. les forces de sécurité ont pu neutraliser ce dangereux criminel, qui était prêt à se faire exploser avec une bouteille de gaz, tout en brandissant un poignard.  
Il fallu beaucoup de doigté à cette brigade d’intervention pour préserver la vie de l’otage, qui était réellement menacée. Sans l’intervention rapide des services de sécurité, le drame aurait été inévitable.
M. Zenasni

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 16-07-2019

Des gendarmes chez Houda Feraoun

Dans les couloirs du ministère de la Poste et des Télécommunications, on ne parle plus que de la récente visite de gendarmes au siège du département de Houda Feraoun. Les gendarmes auraient remis aux services du

2

Actualités 11:00 | 16-07-2019

MARCHÉ PARALLÈLE DE LA DEVISE
L’euro repart à la hausse

Le taux de change de l’euro au marché noir connaît des perturbations ces derniers jours. Après une inattendue et importante baisse enregistrée il y a deux semaines, ce taux a repris une tendance vers la hausse au square Port-Saïd à Alger, «bourse» informelle