Rubrique
Faits divers

Guelma Une vingtaine de feux déclarés dans plusieurs endroits et rapidement maîtrisés

Publié par Noureddine Guergour
le 03.09.2018 , 11h00
74 lectures

Pas moins de 29 incendies partis de plusieurs endroits, dont ceux déclarés dans les communes de Béni-Mezline et Bouati-Mahmoud, ont ravagé des récoltes, des arbres fruitiers et la végétation, ce week-end. 
Les feux étaient moins importants mais très virulents, a rapporté hier la cellule de communication de la Protection civile de la wilaya. 
Dans la daïra d’Héliopolis, 23 hectares ont été détruits. L’incendie s'est déclaré samedi en début d’après-midi, à 13h10, à Mechta-el-Mahchoum dans la commune de Bouati-Mahmoud, longeant la RN80 reliant Guelma à Skikda, distante d'une vingtaine de kilomètres du chef-lieu de wilaya. 
Le feu avait déjà parcouru une vingtaine d'hectares de récolte avant l’intervention des pompiers de l’unité principale de la Protection civile de la wilaya. 
Le bilan a été revu à la hausse puisque 23 hectares d'oliviers et des ruches d’abeilles sont partis en fumée. Un autre incendie a ravagé une importante superficie d'arbres fruitiers, d’oliviers et de ruches d'abeilles, indique la même source. 
Le départ du feu a été signalé vendredi dernier vers 14h15 au lieu-dit Ferme-Khalla-Larbi, une exploitation agricole dans la localité de Nador, située dans la commune de Béni-Mezline, daïra de Gueulaât-Bousbaâ. 
Une enquête a été déclenchée pour déterminer les causes exactes des sinistres.
Noureddine Guergour

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-09-2018

Exportation de gaz
Vers la fermeture du gazoduc traversant le Maroc

Un «48 pouces» reliera El Aricha à Béni Saf, soit du point de jonction de la partie algérienne du gazoduc Maghreb-Europe à celle marocaine, à l’autre gazoduc transportant le gaz algérien vers l’Espagne à savoir le Medgaz. Ce qui laisse supposer la fermeture de ce gazoduc traversant le Royaume chérifien.

2

Périscoop 11:00 | 15-09-2018

Un recrutement surprise chez Bouhadja !

Le président de l’APN, Saïd Bouhadja, en a surpris plus d’un en recrutant, dans son cabinet, le fils d’un ancien chef du gouvernement. Un recrutement pas du tout «apprécié» par l’entourage de Bouteflika qui se méfiait