Rubrique
Femme Magazine

Santé Enrouement : conseils pratiques

Publié par LSA
le 16.09.2018 , 11h00
435 lectures

On parle surtout d'enrouement lorsque le timbre de la voix est altéré. La voix devient rauque, avec parfois la sensation d'avoir un chat dans la gorge. Dans certains cas, l'enrouement peut se transformer en aphonie ou perte de la voix. L'enrouement est un symptôme, tandis que la laryngite est une maladie.

Gardez le silence 
Parlez le moins possible pendant une période de 24 heures ou parfois même davantage, afin de laisser reposer les cordes vocales.

Ne pas chuchoter
En chuchotant, vous provoquez une tension des voies respiratoires supérieures et vous desséchez considérablement vos cordes vocales.

Inhaler de la vapeur
Placez-vous au-dessus d'un bol d'eau chaude, ou mettez-vous sous la douche, pendant 10 à 15 minutes, deux ou trois fois par jour. Maintenez 40% d'humidité dans la maison. Ouvrez la fenêtre.

Boire souvent
Même si vous n'avez pas soif, buvez souvent afin de bien vous hydrater. Choisissez de l'eau, des tisanes, ou encore des boissons à base de citron pour liquéfier les sécrétions. 

Se gargariser après l'utilisation des pompes à cortisone 
Les asthmatiques qui utilisent des pompes contenant des médicaments à base de cortisone doivent se gargariser avec de l'eau après chaque utilisation. Il est important de le faire pour enlever les sécrétions de cortisone qui restent sur les muqueuses afin d'éviter l'apparition de laryngites à champignons.

Avaler lentement
Plutôt que de vous racler la gorge, avalez lentement votre salive. Sucez une pastille à l'occasion. Si le problème d'inflammation est aigu, une pastille peut stimuler la salivation et apporter un certain soulagement, mais évitez d'avoir constamment une pastille ou un bonbon dans la bouche : cela peut provoquer un reflux gastro-œsophagien.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 11-11-2018

ANP
Vers la fin du cumul des fonctions au sein de l’armée

C’est sur instruction personnelle directe de Abdelaziz Bouteflika que les cinq généraux-majors et le colonel des services, détenus depuis le 14 octobre à la prison militaire de Blida, ont été libérés le 5 novembre

2

Périscoop 11:00 | 11-11-2018

Louh désapprouvé

La dernière déclaration du ministre de la Justice par rapport à l’incarcération des cadres durant les années 90, interprétée comme une attaque en règle contre le Premier ministre Ouyahia, a fortement

3
4

Périscoop 11:00 | 13-11-2018

Le retour de Gemalto

5

Actualités 11:00 | 15-11-2018

FLN

Ould-Abbès passe la main