Rubrique
Femme Magazine

Recette Falafels à la salade piquante

Publié par LSA
le 10.09.2019 , 11h00
648 lectures

Préparation 25 min + 30 mn de levage + 4 heures de trempage,  cuisson 20-25 min, pour 6 personnes.
Falafels : 2 bols de pois chiches, 750 ml d’eau,
1 oignon moyen émincé, 2 gousses d’ail écrasées, 2 c. à c. de persil haché, 1 c. à c. de coriandre hachée, 1 c. à c. de cumin en poudre,
1 c. à s. d’eau, 2 pincées de levure, huile pour friture. Salade piquante : 2 tomates pelées, coupées en dés, 1/4 de concombre coupé en dés, 1/2 poivron vert coupé en julienne, 2 cuil. à soupe de persil haché, 3 pincées de sucre, 2 cuil. à café de sauce tabasco, poivre noir en grains, 1 citron 

Préparation des falafels : Faire tremper les pois chiches dans l’eau pendant 4 heures ou toute une nuit. Les égoutter et les réduire au mixeur en fine purée. Ajouter l’oignon, l’ail, le persil, la coriandre, le cumin, l’eau, la levure. Mixer 10 secondes pour obtenir une pâte. Laisser lever 30 min.
Salade piquante : Mélanger dans un saladier les légumes avec le zeste et le jus de citron, le sucre, la sauce tabasco, 6 tours de moulin à poivre, le persil. Prélever à la cuillère la pâte des falafels et former de grosses boulettes. Les presser entre les mains pour en extraire le liquide. Faire chauffer l’huile dans une cocotte, y plonger chaque boulette avec une cuillère. La laisser immergée 3-4 min en remuant légèrement à la cuillère. Lorsque les croquettes sont d’un brun doré, les retirer à l’écumoire et les égoutter sur du papier absorbant.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Après Djemaï et Tliba, Ammar Saâdani !

Après Djemaï et Tliba, ce serait au tour du grand «parrain», Ammar Saâdani en l’occurrence, d’être dans le viseur de la justice. Des sources crédibles affirment, en effet, que l’ancien président de l’APN et ex-

2

Actualités 11:00 | 11-09-2019

LE POUVOIR DISPOSÉ À CÉDER SUR CE POINT
Fin de mission pour le gouvernement Bedoui ?

Le pouvoir mène, depuis quelques jours, une véritable offensive, aux plans politique, législatif et institutionnel pour réussir son pari, qu’il sait du reste extrêmement difficile, de tenir l’élection présidentielle avant la fin de l’année. Et face à la gravité de la situation, c’est l’institution militaire qui prend

3

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Quelle mission pour Tebboune ?

4
5

Soit dit en passant 11:00 | 14-09-2019

Chut ! l’APN est en mission