Rubrique
Femme Magazine

Beauté La banane : un remède naturel contre la peau sèche et les cheveux fragiles

Publié par LSA
le 09.09.2018 , 11h00
626 lectures

En plus de leurs vertus incroyables pour la santé, les bananes s’utilisent aussi dans le cadre esthétique ; c’est un hydratant naturel efficace pour la peau et les cheveux… 

La banane est vraiment un remède naturel pour beaucoup de maladies et ses vertus pour la santé ne sont plus à prouver.
Lorsque vous la comparez à une pomme, elle contient 4 fois plus de protéines, 2 fois la quantité d'hydrates de carbone, 3 fois plus de phosphore, 5 fois plus de vitamine A et de fer et 2 fois les autres vitamines et minéraux. Elle est également riche en potassium et est l'un des aliments les plus nutritifs. Alors il est peut-être temps de changer la célèbre phrase par ce qui suit : une banane par jour éloigne le médecin pour toujours. En plus de leurs vertus incroyables pour la santé, les bananes s’utilisent aussi dans le cadre esthétique, c’est un hydratant naturel efficace pour la peau et les cheveux… 
I- Masque pour les cheveux fragiles 
Pour renforcer vos cheveux fragiles, essayez un masque à base de bananes en en écrasant une et en la frottant sur vos cheveux encore mouillés. Laisser le masque agir pendant une demi-heure avant de rincer. 
II- Masque pour la peau sèche
- Écrasez une banane. 
- Mélanger avec 3 cuillères de miel jusqu'à l’obtention d’un mélange homogène.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 23-02-2020

L’Algérie de Kamel Daoud et la nouvelle Algérie

Kamel Daoud est la fierté d’Oran et pourquoi pas celle de l’Algérie ? En visionnant, en mode replay, L’Algérie de Kamal Daoud, documentaire diffusé sur France 5, je vois défiler les images d’une belle Algérie. D’autres

2

Périscoop 11:00 | 26-02-2020

En finir avec l’héritage Bedoui

La médiatisation excessive et complaisante, notamment par la Télévision nationale, du Conseil constitutionnel n’a pas du tout été appréciée en haut lieu. «Certains oublient, peut-être, que c’était ce même Conseil qui a