Rubrique
Femme Magazine

Santé Le reflux gastro-œsophagien du nourrisson

Publié par LSA
le 09.11.2019 , 11h00
284 lectures

Très fréquent chez le nourrisson, le reflux gastro-œsophagien entraîne des régurgitations qui disparaissent généralement à l'âge de la marche. Toutefois, il peut, dans certains cas, aggraver une pathologie sous-jacente ou entraîner des complications. 

Des clefs pour comprendre 
Il peut s'agir de régurgitations bénignes après le repas, liées à une immaturité de l'appareil digestif du nourrisson et n'ayant aucune conséquence sur sa courbe de poids ou son appétit. 
A l'inverse, des vomissements en jets, abondants ou survenant à tout moment (même pendant le sommeil) peuvent provoquer ou aggraver une pathologie sous-jacente : laryngite, asthme, bronchite chronique... 
Ils peuvent également être à l'origine de complications telles qu'un retard de croissance pondéral (lié à un refus de nourriture) ou une œsophagite (inflammation de l'œsophage). 

La conduite à tenir 
Les régurgitations dites bénignes seront essentiellement traitées par des mesures diététiques. 
Vous pourrez épaissir le lait du biberon et vous éviterez les apports précoces en jus de fruits et en céréales. Lors du repas, n'inclinez pas trop bébé, veillez à un débit correct de la tétine (ni trop rapide ni trop lent) ensuite gardez votre petit au calme et bien droit dans vos bras. Devant un reflux gastro-œsophagien préoccupant, votre médecin pourra vous prescrire de coucher votre bébé sur le ventre, sur un matelas incliné, contrairement à la règle habituelle du couchage sur le dos. 
Des médicaments sont parfois utiles pour renforcer le tonus musculaire de l'œsophage et de l'estomac. De plus, des pansements gastriques administrés après les repas ont un effet protecteur sur la muqueuse de l'appareil digestif.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Sports 11:00 | 12-11-2019

Verts d’Europe
Les confessions de Riyad Mahrez à FF

Dans un entretien accordé au journal France Football à paraître aujourd’hui, l’international Algérien de Manchester City évoque

2

Actualités 11:00 | 11-11-2019

sellal, ouyahia, yousfi, beda et bouchouareb concernés Corruption :
le 1er procès avant la fin novembre

Les premiers procès des anciens ministres de Bouteflika détenus pour corruption se dérouleront avant la fin du mois de novembre, a-t-on appris de sources proches du dossier. Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal ainsi que trois anciens ministres de l'industrie seront jugés dans le cadre du dossier automobile.