Rubrique
Femme Magazine

INSOMNIE QUAND TU NOUS TIENS… Notre horloge biologique est-elle en cause ?

Publié par LSA
le 10.10.2018 , 11h00
636 lectures

Des difficultés à s’endormir peuvent aussi être le fait d’un dérèglement de notre horloge biologique. Nous sommes tous programmés génétiquement pour dormir la nuit et mener nos activités pendant la journée et, à ce titre, l’alternance entre le jour et la nuit reste l’un des plus puissants synchroniseurs de notre rythme biologique.
Dans certains cas, notre horloge, lorsqu’elle se dérègle, avance : cette phase concerne principalement les personnes âgées qui se couchent et se lèvent tôt. Les phases de retards concernent plutôt les adolescents et les jeunes adultes dont le rythme de vie décalé les amènent à se coucher souvent tard et dormir le jour, les obligeant à se contenter d’un sommeil perturbé, peu ou pas réparateur. Or, ces perturbations peuvent demeurer des années après, même si l’on revient à un rythme de vie normal.
Quels sont les méfaits de l’insomnie ?
Ils sont nombreux ! Inutile de le rappeler, le manque de sommeil est responsable de fatigue, de manque de concentration et, à long terme, d’une véritable fragilisation de l’organisme et de la qualité de vie. Somnolence diurne, irritabilité, sentiment d’exclusion, dépression, les menaces de l’insomnie sur la santé sont bien réelles.
Insomnies occasionnelles ou… chroniques
Nous sommes tous, un jour où l’autre, confrontés à ce phénomène et n’importe quel bon dormeur peut souffrir d’insomnies pour une durée allant de quelques jours à quelques semaines, mais dont l’origine reste heureusement attribuée à une cause bien identifiable : deuil, stress psychologique, fatigue intense, mauvaise hygiène de vie. Ces insomnies sont relativement “banales” jusqu’à ce qu’elles dégénèrent en problème chronique. Lorsque la notion de durée s’installe, on parle effectivement d’insomnies chroniques qui peuvent aller jusqu’à durer des mois, voire des années. Dans ce cas précis, l’insomniaque a le plus souvent épuisé les recours habituels et nécessite tout simplement une prise en charge spécialisée. Là, pas de doute sur le fait qu’il faille directement mettre le phénomène sur le compte de problèmes médicaux, psychiques ou carrément psychiatriques. En règle générale, les troubles anxiodépressifs représentent la cause la plus fréquente des insomnies chroniques. La majorité des patients dépressifs se plaignent de ne pas pouvoir dormir tandis qu’à l’inverse, les insomniaques chroniques souffrent de dépression grave. D’autres maladies neuropsychiatriques peuvent être responsables d’insomnies chroniques, comme la maladie d’Alzheimer, la psychose maniaco-dépressive ou la maladie de Parkinson. Et puis, parmi les causes physiques, les douleurs chroniques ou l’alcoolisme sont des causes fréquentes de mauvais sommeil. Parlez-en à votre médecin... Le stress, la fatigue, le manque de sommeil, c’est, selon nous, normal. Il nous suffit de faire avec, car nous n’avons pas le choix et que cela paraît tout simplement banal. Pourtant, une consultation médicale peut suffire à déceler l’origine du problème. Si nécessaire, parlez-en à votre médecin traitant. Aujourd’hui, tous les professionnels de la santé ont un véritable rôle à jouer pour sensibiliser leurs patients sur l’importance d’un bon sommeil et des conditions effectives de leur repos.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 09-12-2018

Une garde rapprochée pour Belkhadem

Depuis une semaine, Abdelaziz Belkhadem bénéficie d’une garde rapprochée et d’un véhicule de service. Il faut dire que jusqu’ici, ces moyens lui avaient été retirés au lendemain de son éviction du poste de secrétaire

2

Actualités 11:00 | 09-12-2018

VISITE DE MOHAMMED BEN SALMANE À ALGER
L'enjeu était pétrolier

En arrivant à Alger, le prince saoudien était animé d'intentions qui semblent aujourd'hui bien plus évidentes qu'elles ne l'étaient. En crise politique avec plusieurs Etats membres de l'Opep, Mohammed Ben Salmane est venu solliciter l'aide de l'Algérie en vue des négociations serrées qui s'annonçaient. Tous les éléments du puzzle se sont mis en place. Les événements survenus à la suite du déplacement de Mohammed Ben Salmane l'ont bien prouvé, le roi d'Arabie Saoudite a chargé

3
4

Pousse avec eux 11:00 | 09-12-2018

Ah’chem chouia !

5