Rubrique
Femme Magazine

Recette Petits coulants de chocolat

Publié par LSA
le 10.07.2018 , 11h00
244 lectures

16 carrés de chocolat riche en cacao ( ou de chocolat blanc), 200 g de chocolat riche en cacao, 5 œufs, 120 g de sucre en poudre, 100 g de beurre + une noix pour les moules, 30 g de farine + un peu pour les moules

1 – Séparer les 16 carrés de chocolat.
2 – Préchauffer le four (thermostat 7 – 210°C).
3 – Beurrer et fariner des ramequins ou des moules à muffins.
4 – Faire fondre le chocolat au bain-marie (ou au micro-ondes) avec le beurre, puis délayer jusqu’à obtention d’une pâte onctueuse.
5 – Dans un saladier, fouetter les œufs et le sucre jusqu’à ce que la préparation double de volume.
6 – Ajouter la farine en pluie sans cesser de fouetter, puis incorporer la pâte de chocolat en remuant.
7 – Verser une partie de cette préparation dans les moules jusqu’au tiers de leur hauteur.
8 – Placer alors 2 carrés de chocolat dans chaque moule.
9 - Recouvrir avec le reste de pâte, sans dépasser les trois quarts de la hauteur des moules, afin que la préparation ne déborde pas à la cuisson.
10 – Enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 10 minutes.
11 – Démouler les petits coulants avec précaution, puis les servir tièdes sur des assiettes individuelles.
Astuce : on peut préparer la pâte le matin, remplir les ramequins, les réserver au réfrigérateur, puis les faire cuire au dernier moment.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 11-11-2018

ANP
Vers la fin du cumul des fonctions au sein de l’armée

C’est sur instruction personnelle directe de Abdelaziz Bouteflika que les cinq généraux-majors et le colonel des services, détenus depuis le 14 octobre à la prison militaire de Blida, ont été libérés le 5 novembre

2

Actualités 11:00 | 10-11-2018

AUDITIONNÉ À TROIS REPRISES PAR LE JUGE D’INSTRUCTION
Comment se défend «El-Bouchi»

Au tribunal de Sidi-M’hamed d’Alger, les apparitions de Kamel El-Bouchi, de son vrai nom Kamel Chikhi, ne font plus l’évènement. Même le dispositif mis en place aux alentours de la bâtisse se fait désormais plus léger qu’à l’habitude et attire, par conséquent, beaucoup moins le regard