Rubrique
Femme Magazine

Recette You-you

Publié par LSA
le 17.01.2019 , 11h01
647 lectures

1 kg de farine, 200 g de beurre, 3 œufs, 100 g de sucre, 1 pincée de sel, 2 paquets de levure chimique, 2 bonnes cuillerées à soupe de miel, 1 sirop léger : 50 cl d’eau, 250 g de sucre 

Dans une terrine,mettre le beurre en pommade,le malaxer à l’aide d’une spatule, ajouter le sucre, mélanger bien les éléments entre eux, ajouter ensuite les œufs battus, le sel, amalgamer bien les ingrédients, ajouter alors la farine et la levure, rassembler la pâte sans pétrir, il faut obtenir une pâte assez ferme que l’on peut étaler. Laisser la pâte reposer au moins 30 minutes. Fariner le plan de travail, étaler la pâte en une abaisse de 1 cm d’épaisseur. A l’aide d’un emporte-pièce de 8 cm de diamètre, prélever des ronds. A l’aide d’un emporte-pièce plus petit, prélever un petit cercle au milieu de façon à obtenir des sortes de roues bien calibrées. Faire frire les cercles dans un bain de friture préalablement chauffé, mais, au moment de faire frire, il faut réduire légèrement le feu car les you-you colorent rapidement. Laisser refroidir les you-you. Chauffer le sirop au miel, il doit être légèrement tiède, tremper les you-you un à un.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 23-04-2019

Ali Ghediri à propos de l’arrestation de militaires et d’hommes d’affaires :
«Il faut commencer par Saïd Bouteflika»

Le général à la retraite défie le Commandement de l’armée qui a appelé la justice à accélérer les enquêtes sur les affaires de corruption. Il lui demande de commencer par celui qui a exercé le pouvoir politique de manière

2

Actualités 11:00 | 22-04-2019

Abdelaziz Belaïd, l’invité du forum d’El Moudjahid, tient À l’élection présidentielle
Il défend le système sous couvert de la Constitution et s’attaque à des personnalités

C’est dans un Centre de presse plein qu’Abdelaziz Belaïd est venu défendre, devant les journalistes, ses thèses de sortie de cette crise par la tenue «de l’élection présidentielle urgente», hier au