Voir Tous
Rubrique
Flash

Energie L'IAP signe une convention de partenariat avec son homologue sénégalais

Publié par LSA
le 02.08.2021 , 13h23
156 lectures

L'institut algérien du pétrole (IAP) a signé une convention de partenariat dans le domaine de la formation avec l'Institut national du pétrole et du gaz du Sénégal (INPG), a annoncé le groupe Sonatrach dans un communiqué.

La convention a été paraphée mardi dernier au siège de l'IAP à Boumerdès, 
en présence de l'Ambassadeur du Sénégal en Algérie, Serigne Dieye, précise 
la même source.

La convention est l'aboutissement des discussions menées entre les responsables de l'IAP et la partie Sénégalaise, suite à la visite de l'Ambassadeur sénégalais, le 27 mai dernier, suivie de discussions avec l'INPG pour asseoir un partenariat dans le domaine de la formation et contribuer dans le processus de développement de l'INPG du Sénégal, explique le communiqué.

La coopération concernera la réalisation et le développement des programmes de formations et d'échanges dans des thématiques d'un intérêt mutuel.

"Convaincues de la réussite de ce partenariat, établit sur des bases sincères et d'intérêts mutuels, les deux parties, ont convenu de mener au plus vite la concrétisation de ces",affirme le communiqué.


CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 26-09-2021

L’université face à ses véritables défis

Force est de reconnaître que l’université algérienne ne laisse pas indifférent. Nombre de fois décriée, mais souvent louée, elle fait face à une kyrielle de défis qui contrastent dans le même temps avec autant

2

Actualités 11:00 | 22-09-2021

La Hausse des prix du gaz met à mal l’Espagne
Quel impact sur la Sonatrach ?

La crise du gaz s’installe. Un chiffre d’abord. Le taux de remplissage des stocks de gaz en Europe atteint en ce moment les 71%, contre 86 % en moyenne et en temps normal à cette époque de l’année. Et si l’on doit se fier aux toutes dernières informations, pour les pays de l’Union européenne, en France et en Espagne notamment, ainsi qu’au Royaume-Uni, c’est carrément