Voir Tous
Rubrique
Flash

Alger Perturbation de l’alimentation en eau potable lundi dans plusieurs communes

Publié par LSA
le 28.02.2021 , 20h13
715 lectures

Une perturbation de l’alimentation en eau potable est prévue lundi dans plusieurs communes de la capitale, en raison des travaux de maintenance électrique, a indiqué dimanche dans un communiqué la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (Seaal).

        "La Seaal, procèdera durant la journée du lundi 01 mars 2021 de 09h00 à 14h00 à des travaux de maintenance électrique, dans le cadre de la sécurisation de l’alimentation en eau potable", a précisé la même source.

        Ces travaux, localisés au niveau de la Station Gué de Constantine, engendreront des perturbations en alimentation en eau potable qui impacteront les communes  de Bouzereah (légères perturbations), Beni Messous (légères perturbations), Gué de Constantine (en totalité) et la commune de Birkhadem (en totalité).

        La société a précisé que le retour à la normale se fera progressivement le même jour (lundi) à partir de 14h00.

        Par ailleurs, la Seaal a recommandé à ses clients de vérifier la fermeture des robinets afin d’éviter une éventuelle inondation au moment du rétablissement de la distribution de l’eau et de les laisser couler à faible débit pour chasser l’air qui pourrait se trouver dans les conduites.

        Elle a également mis à leur disposition, pour toute information, le numéro de son Centre d'accueil téléphonique opérationnel, le 1594, accessible 7j/7 et 24h/24.

APS

       

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 11-04-2021

Algérie-France
Les dessous d’un report provoqué

C’était contre toute attente que le Premier ministre français, Jean Castex, annonçait, jeudi dans la soirée, « le report » de la visite qu’il devait effectuer aujourd’hui, dimanche, à Alger. Un « report » d’autant plus surprenant qu’il s’agit

2

Périscoop 11:00 | 12-04-2021

Le séjour de Zetchi

Le désormais ex-président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, a préféré prendre du recul et fuir la grande pression à laquelle il était soumis depuis quelque temps à Alger. Selon des indiscrétions, l’homme s’offre un séjour dans