Rubrique
Le Soir Auto

Nouveau Toyota RAV4 Changements en profondeur

Publié par LSA
le 08.08.2018 , 11h00
265 lectures

Le nouveau Toyota RAV4 vient d'être dévoilé à New York. Il sera lancé en Europe en 2019.
Le Toyota RAV4, cinquième du nom, se présente au Salon de New York 2018. Techniquement, le SUV évolue en profondeur puisqu'il repose sur la plateforme modulaire TNGA sur laquelle sont notamment basées les actuelles Prius, C-HR ou Camry. Par rapport à son prédécesseur, le nouveau RAV4 gagne ainsi 3 cm d'empattement et 1 cm de large. Sa longueur de 4,60 m reste inchangée.
L'hybride devrait représenter le cœur des ventes de ce RAV4, qui ne sera pas proposé en diesel en Europe. Il sera ainsi disponible avec une motorisation associant un quatre-cylindres essence 2,5 l et deux moteurs électriques, un à l'avant et l'autre à l'arrière assurant la transmission intégrale. Un modèle 100% thermique à moteur 2 l essence, proposé avec une transmission intégrale mécanique et une boîte manuelle ou automatique au choix, est également annoncé. 
Côté design aussi, ce RAV4 tranche avec le précédent. Finies les lignes douces et fluides, place à un look robuste, plus anguleux et agressif. La face avant est abrupte, la calandre massive, les feux taillés à la serpe et le capot horizontal nervuré. Les passages de roues aux traits nets évoquent ceux des SUV Lexus. Les montants arrière sont nettement inclinés. Le bouclier arrière incorpore un diffuseur factice. L'habitacle est plus épuré grâce notamment au faible nombre de boutons. Le modèle présenté est doté d'un tableau de bord numérique et d'un large écran au sommet de la console centrale.
Le nouveau Toyota RAV4 doit être commercialisé au premier trimestre 2019 à des tarifs encore inconnus.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 21-03-2019

SITUATION POLITIQUE
L’après-Bouteflika a déjà commencé

L’Algérie assiste aujourd’hui à une succession d’évènements politiques donnant l’impression que le pays s’est déjà projeté dans l’après-Bouteflika. Le sort de l’Algérie se jouerait-il actuellement à l’étranger ? Loin de l’effervescence des rues algériennes, des manœuvres de dernière minute d’un pouvoir acculé et désirant s’assurer une sortie honorable, deux diplomates bien

2

Périscoop 11:00 | 21-03-2019

La chute du dinar

Depuis exactement un mois, le dinar algérien a perdu 10% de sa valeur face à l’euro. En effet, l’euro s’échange actuellement au marché noir à 220 DA. Selon les cambistes, cette inflation est due à la ruée vers la devise