Voir Tous
Rubrique
Le Soir Auto

Nouvelle Vision de Renault évolution technologique et quête de rentabilité

Publié par Belkacem Bellil
le 12.05.2021 , 11h00
346 lectures

Poursuivant la mise en application de son plan stratégique Renaulution, dévoilé au début de l’année en cours, la marque vient de lever le voile sur sa vision à court et moyen terme. C’est en effet lors d’un événement médiatique organisé en 100% digital, en raison de la pandémie, que le patron de Renault, Luca de Meo, a annoncé les principales phases du redéploiement de son entreprise à travers le monde.

Appelée «Nouvelle Vague», cette démarche vise à «transformer Renault en une marque de technologie, de service et d’énergie propre, en proposant des voitures à vivre plus connectées, et des solutions de mobilité plus durables». La marque française entend ainsi répondre aux «attentes d’une mobilité responsable, décarbonée, sûre et évolutive, en phase avec les besoins des usagers».

 L’identité visuelle refondée
Pour cela, il est attendu que Renault se hisse au rang tant convoité de «la marque la plus verte d’Europe» avec un objectif, dès 2030, de 9 véhicules électriques sur 10 vendus. Misant essentiellement sur la rentabilité, le patron de Renault annonce un repositionnement de l’offre de voitures à vivre sur les segments supérieurs. Un plan de renouvellement de la gamme C/D dont les principales nouveautés ont été partiellement présentées au cours de ce Renault Talk sera effectif à partir de l’année 2022. 
Des modèles qui incarneront cette mutation en cours et qui seront dotés des nouvelles technologies E-TECH Electric et hybride E-TECH.
La révolution de Renault c’est aussi celle de l’évolution de son identité visuelle, à travers un logo profondément remanié, désormais plus épuré, sans signature ni typogramme. En attendant d’être apposé sur l’ensemble de la gamme, le nouveau losange sera arboré par la Megane E-TECH Electric dont la commercialisation est prévue au début de l’année prochaine.
Au-delà de la motorisation électrique, la Vision de Renault se déclinera également à travers une «haute technologie embarquée et des écrans de très grande qualité, un espace accru avec davantage de rangements, alliant confort et praticité, des lignes, volumes et matériaux redessinés». 
Ce programme de transformation et de modernisation de la marque sera d’abord incarné par 3 modèles revisités.

3 porte-drapeaux E-TECH Electric
C’est le SUV-coupé Arkana, un véhicule à vocation internationale, qui entend se faire une bonne place dans un segment à forte concurrence. Il se distingue par une personnalité imposante, un style distinctif et une motorisation exclusivement hybride avec une puissance variant entre 140 et 160 ch.
C’est aussi le nouveau Kangoo, l’une des références de sa catégorie. Véhicule polyvalent et modulable à souhait, il offre des capacités de chargement pouvant aller jusqu’à 3 500 litres. Utilitaire et de loisir, il peut accueillir, selon les versions, entre 2 et 7 places. A partir de 2022, il sera disponible en déclinaison E-TECH 100% électrique.
Le troisième porte-drapeau de cette Vision de Renault est la nouvelle Megane E-TECH Eletric. Un design entièrement repensé tel qu’il apparaît sur une image de la partie arrière dévoilée lors de ce Talk. Des feux affinés et reliés entre eux par un fin bandeau lumineux et surtout le nouveau logo Renault au style rétro. Deux autres visuels donnent un aperçu de l’intérieur de Nouvelle Megane 2022, entièrement repensé avec notamment une planche de bord refondée et une grande dalle numérique composée de deux écrans positionnés en L.
Ainsi, c’est une nouvelle démarche adoptée par le constructeur français dans le but de consolider et développer encore davantage son expertise électrique initiée il y a déjà une dizaine d’années. Une offensive «verte» avec une offre de plus en plus grande de véhicules électriques et un repositionnement vers les segments supérieurs C et D. C’est enfin une quête de la rentabilité avec une priorité désormais accordée à la valeur alors que les volumes se voient relégués au second plan. Une évolution stylistique et technologique qui verra, sans doute, ses coûts revus à la hausse.
B. Bellil

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 09-06-2021

L'arabe sur les maillots : du Benbellisme sans Ben Bella !

Beaucoup de lecteurs me demandent ce que je pense des maillots en arabe portés par les

2

Actualités 11:00 | 08-06-2021

L’ETRHB PASSE SOUS PAVILLON PUBLIC
La leçon assimilée de l’affaire Khalifa

Ils ne pouvaient sans doute pas espérer mieux, les milliers de travailleurs du Groupe Haddad. Désormais, ils savent à quoi s’en tenir, eux qui voguaient dans le noir depuis l’arrestation, puis le passage devant les juges du P-dg Ali Haddad, craignant de subir