Rubrique
Le Soir Auto

Land Rover Defender L’icône repensée

Publié par LSA
le 08.08.2018 , 11h00
163 lectures

La nouvelle maison italienne Ares Design dit avoir débuté les livraisons de son Land Rover Defender V8, qui sera assemblé à 53 exemplaires. «Les icônes peuvent être repensées, et notre Defender est l'incarnation ultime du 4x4 sur mesure, offrant une performance incroyable...», a commenté Dany Bahar, le patron du carrossier basé à Modène.
Développé en collaboration avec le préparateur de Land Rover, JE Motorworks, l’engin reçoit notamment une motorisation V8 forte de 286 chevaux et 440 Nm de couple. Il existe également une variante plus puissante de 485 chevaux et 649 Nm. Techniquement, la suspension a été rehaussée de 75 mm pour la première version et de 50 mm pour la seconde. Sans oublier une panoplie de modifications esthétiques, tout cela pour la modique somme de... 215 000 euros !
Rappelons qu'en début d'année, le constructeur Land Rover avait proposé une série limitée V8 de son Defender. Les 150 exemplaires avaient tous été vendus en seulement un mois. 


Le bloc de 5.0 litres de cylindrée revendique une puissance de 405 chevaux (515 Nm de couple) et permet au baroudeur britannique d'expédier l'exercice du 0 à 96 km/h en 5,6 secondes.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 21-03-2019

SITUATION POLITIQUE
L’après-Bouteflika a déjà commencé

L’Algérie assiste aujourd’hui à une succession d’évènements politiques donnant l’impression que le pays s’est déjà projeté dans l’après-Bouteflika. Le sort de l’Algérie se jouerait-il actuellement à l’étranger ? Loin de l’effervescence des rues algériennes, des manœuvres de dernière minute d’un pouvoir acculé et désirant s’assurer une sortie honorable, deux diplomates bien

2

Périscoop 11:00 | 21-03-2019

La chute du dinar

Depuis exactement un mois, le dinar algérien a perdu 10% de sa valeur face à l’euro. En effet, l’euro s’échange actuellement au marché noir à 220 DA. Selon les cambistes, cette inflation est due à la ruée vers la devise