Rubrique
Le Soir Auto

Alfa Romeo Pleins phares sur Tonale

Publié par LSA
le 15.05.2019 , 11h00
6 lectures

Même s'il ne s'agit que d'un concept, Alfa Romeo a surpris avec ce futur SUV compact qui sera le premier modèle hybride rechargeable de la marque.
L'Alfa Romeo Stelvio va avoir un petit frère ! Avec son gabarit d'environ 4,40 m, le Tonale, encore au stade de concept mais au style proche de celui de la future série, entrera dans la catégorie très disputée des SUV compacts.
Pour faire sa place, il adopte une motorisation hybride rechargeable avec un moteur électrique placé à l'arrière, permettant de bénéficier de quatre roues motrices. Et même si Alfa n'a dévoilé aucune information technique, sa puissance devrait être de 240 ch et l'autonomie en zéro émission atteindre 50 km. Pour plus de style, pas de bizarrerie esthétique souvent vue sur les électriques : le Tonale garde l'ADN de la marque, avec le Scudetto (calandre en forme d'écu) et les triples phares (façon SZ, Brera ou 159). Il se dote de poignées de porte intégrées à l'arrière et de roues «Teledial» en forme d'ancien cadran de téléphone.
A l'intérieur, les compteurs digitaux (12,3", soit 31 cm) font leur entrée chez Alfa. Les aérateurs circulaires affichent la température, et le bouton de démarrage figure toujours sur le volant, à la manière de Ferrari... Sur la console centrale, on retrouve le sélecteur de mode de conduite DNA. Il est ici adapté à l'électrification : «D» pour Dual Power, qui combine la puissance maximum des moteurs thermique et électrique ; «N» pour Natural, l'usage quotidien qui privilégie la consommation;  «A» pour Advanced E, le mode tout électrique.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 17-08-2019

Les monarchies du Golfe « arrosent» le Maroc !

La solidarité entre monarchies arabes bat son plein pour venir au chevet du palais de Rabat. Outre l’aide «classique» et régulière des Saoudiens, le royaume chérifien peut, aussi, compter sur

2

Contribution 11:00 | 19-08-2019

L'ère Bouteflika ou la trahison de serment

Depuis son accession à l'indépendance, l'Algérie a connu sept présidents de la République et chefs d'Etat ainsi que quarante-trois gouvernements qui ont successivement assuré la direction et la gestion du pays. Confrontée aux multiples défis

3
4

Femme Magazine 11:00 | 17-08-2019

QUESTION

Boire facilite-t-il la digestion ?

5

Périscoop 11:00 | 17-08-2019

Des sueurs froides pour le gouvernement