Rubrique
Le Soir Auto

Bon à savoir Quels sont les polluants émis par les diesels

Publié par LSA
le 11.09.2019 , 11h00
495 lectures

Le diesel étant largement malmené ces derniers temps, il était donc devenu intéressant de s'intéresser de plus près aux polluants qu'il émet. 
Il faut tout d'abord comprendre qu'il n'est pas si différent de l'essence et que les polluants générés sont les mêmes, d'où des normes qui se basent sur les mêmes éléments mesurés : (Euro6). 
Comparer la pollution entre ces deux types de moteur peut se révéler ardu  car il y a une large palette de moteurs essence et diesel (injection directe/indirecte, haute pression, basse pression, suralimenté/atmosphérique, avec mode stratifié ou pas, etc.), et aussi différents types de systèmes de dépollution (FAP, EGR, catalyseur, etc.).
En réalité, si la combustion du carburant était parfaite, les pots d'échappement rejetteraient à peu près la même chose que ce que produisent nos poumons.
En effet, on devrait alors avoir des voitures écologiques puisque seuls les éléments H2O (l'eau) et le CO2 (dioxyde de carbone) devraient être émis suite à la combustion. 
Certes, le CO2 est un gaz à effet de serre, mais il est très loin d'être néfaste à la vie puisque il est vital pour les plantes et les organismes aquatiques tel le plancton.
Hélas, cette combustion idéale n'existe pas encore dans nos moteurs, et ce qui ne brûle pas ou mal induit des conséquences sur l’environnement.

Liste des polluants :
- Monoxyde de carbone CO : combustion partielle du carburant
- Oxydes d'azote NOx : lié généralement à un fonctionnement en excès d'air. 
- Hydrocarbures HAP (aromatique polycyclique) et HC (imbrûlés) : étanchéité moteur avec notamment les vapeurs d'essence et huiles.          La combustion en mélange riche provoque d'autant plus de rejets d'hydrocarbures.
- Sulfate SO2 : lié à la teneur en souffre du carburant, cela a été largement réduit ces dernières années. Très irritant pour les poumons.
- Particules fines : provoquées principalement par les injections directes qui ont des «zones de combustion» (dans le cylindre) plus riches car le mélange carburant/comburant est moins homogène qu'avec une injection indirecte qui mélange les deux avant de l'envoyer dans le moteur. 
Ce souci concerne tout autant les essence que les diesels contrairement à ce que les moins connaisseurs croient (c'est lié à l'injection directe, et non pas le carburant. 
Les essences ayant mis plus de temps à adopter l'injection directe, d'où l'amalgame avec le diesel).

Causes favorisant la pollution 
Voici les éléments principaux qui empêchent une bonne combustion et donc plus de pollution :
- Sonde lambda qui n'envoie plus d'informations au calculateur.
- Catalyseur qui ne transforme plus les gaz par réaction chimique.
- FAP qui ne filtre plus les particules. Etanchéité moteur défaillante (soupapes encrassées, segmentation usée, etc.) qui donnera lieu à une fumée bleue (consommation d'huile).
- Consommation d'eau avec fumée blanche.
Injecteur fuyard/grippé qui envoie trop de carburant dans les cylindres : hydrocarbures imbrûlés en augmentation.
Capteurs divers dysfonctionnants qui empêchent le calculateur de bien faire son travail (et donc d'engendrer une combustion la plus propre possible).
- Vanne EGR grippée qui devient hors de contrôle du calculateur et qui fait recirculer en permanence les gaz d'échappement dans le moteur.
- Allumage commandé défectueux (bobine, tête de delco) : ne concerne que les essences.
- Bougie de préchauffage sur diesel : pollution moteur froid.
- Filtre à air colmaté, encrassement moteur (pièces recouvertes de suie).

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Après Djemaï et Tliba, Ammar Saâdani !

Après Djemaï et Tliba, ce serait au tour du grand «parrain», Ammar Saâdani en l’occurrence, d’être dans le viseur de la justice. Des sources crédibles affirment, en effet, que l’ancien président de l’APN et ex-

2

Actualités 11:00 | 11-09-2019

LE POUVOIR DISPOSÉ À CÉDER SUR CE POINT
Fin de mission pour le gouvernement Bedoui ?

Le pouvoir mène, depuis quelques jours, une véritable offensive, aux plans politique, législatif et institutionnel pour réussir son pari, qu’il sait du reste extrêmement difficile, de tenir l’élection présidentielle avant la fin de l’année. Et face à la gravité de la situation, c’est l’institution militaire qui prend

3

Périscoop 11:00 | 11-09-2019

Quelle mission pour Tebboune ?

4
5

Soit dit en passant 11:00 | 14-09-2019

Chut ! l’APN est en mission