Rubrique
Le Soir Auto

Nissan Un autre look pour Navara

Publié par LSA
le 12.09.2018 , 11h00
125 lectures

En cette rentrée 2018, Nissan offre une nouvelle finition haut de gamme à son Navara. Il hérite ainsi d'une nouvelle finition. Son nom : N-Guard. Ce niveau, inspiré du concept EnGuard de 2016, s'installe tout en haut de la gamme, aux côtés de la version Tekna. «Si la version Tekna privilégie le raffinement, la nouvelle finition N-Guard se positionne comme une version haut de gamme destinée au sport et à l’aventure», annonce le constructeur nippon.
Extérieurement, le pick-up gagne des jantes alliage noires spécifiques de 18 pouces ainsi que de nombreux éléments dotés d'une finition noire (calandre, contours de feux antibrouillard, coques des rétroviseurs, marchepieds latéraux, barres de toit, poignées de portes et pare-chocs arrière). Des stickers latéraux spécifiques prennent aussi place sur la benne et le bas des portières.
A l'intérieur, le Navara N-Guard profite d'une sellerie grise rehaussée de surpiqûres jaunes. Surpiqûres que l'on retrouve également sur les contre-portes, l’accoudoir central et les tapis de sol. Enfin, rayon équipements, le modèle reçoit un toit ouvrant électrique, des radars de stationnement arrière ainsi que des lave-phares télescopiques. 
ll fera sa première apparition publique à la fin du mois de septembre sur le Salon de Hanovre, en Allemagne.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CRITIQUÉ POUR SON SOUTIEN À ALI GHEDIRI
Mokrane Aït Larbi s’explique

Le soutien qu’apporte le célèbre avocat Mokrane Aït Larbi à la candidature de l’ancien général-major Ali Ghediri a généré des critiques, mais

2

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CANDIDATURE DE BOUTEFLIKA
La France officielle consent

La France aux commandes a pris acte sans réserve de la candidature de Bouteflika. Une option à laquelle elle était déjà préparée alors que des critiques particulièrement virulentes sont émises dans les milieux médiatiques et les faiseurs d’opinions. A Alger, le personnel diplomatique en place scrute à la loupe les nouveaux