Rubrique
Le Soir Santé

DECOUVREZ… Au Brésil, des chercheurs ont découvert le secret des crampes

Publié par S.S
le 16.09.2018 , 11h00
1998 lectures

Des études récentes à l’Université Fédérale de São Paulo (Brésil) ont démontré qu’il existe deux types de causes des crampes : l’une est secondaire, et l’autre est la cause directe qui provoque le déclenchement des crampes. Si vous neutralisez leur cause directe, vos crampes disparaissent de façon naturelle dès le premier jour. 
Les chercheurs ont démontré que dans certaines circonstances (manque de magnésium, âge, grossesse, prise de certains médicaments,...) nous avons trop d’ions positifs (protons) dans certaines parties du corps. L’équilibre ionique est rompu et favorise la production d’électricité statique qui ordonne au muscle de se contracter : c’est la crampe.
La solution est simple : rééquilibrer les ions en plaçant un matériau riche en ions négatifs (électrons) au contact de la jambe (ou tout endroit où se situent les crampes), comme un petit duvet antistatique, qui va céder des électrons en diminuant la charge ionique du corps. L’équilibre ionique ainsi rétabli, les crampes disparaissent définitivement dès le premier jour, de façon naturelle, sans médicaments, et vous passerez vos nuits sans crampes. Imaginez le bonheur de dormir toutes les nuits sans crampes !

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Pousse avec eux 11:01 | 17-01-2019

Fakhamatou ne se traduit pas en français ! Ni en anglais. En offshore, si !

Oui, je sais ! Je fais une fixette en ce moment sur Fafa ! Mais en même temps, c’est cela un chroniqueur, non ? Un névrosé rémunéré ! Et l’une de mes névroses, c’est la comparaison. Pas le plaquage systématique et la juxtaposition mécanique de choses, de sociétés et de modèles différents. Non ! Juste

2

Soit dit en passant 11:00 | 19-01-2019

Ailleurs, les miss ont mieux évolué !

Tendez-leur le micro et elles vous renverront sans mesurer la gravité de leur propos, à cet âge où l’on enterrait vivantes les filles tout juste nées et qui allait justifier le contrôle futur de l’évolution de ces dernières.