Rubrique
Le Soir Santé

Préparation de la semaine Boisson naturelle pour lutter contre le stress

Publié par S.S
le 21.07.2019 , 11h00
743 lectures

Un excès de stress engendre une surcharge émotionnelle et peut vite mener à la dépression. Il existe dans la médecine ayurvédique (science traditionnelle hindoue) une boisson populaire capable de soulager la dépression et le stress. Cette boisson  se compose d’ingrédients d’origine naturelle, qui ont fait leur preuve en tant que remède naturel pour soulager le stress et prévenir la dépression.

Ingrédients :
Pour cette recette, vous aurez besoin de :
- 5 tasses d’eau.
- 2 cuillères à café de racine de curcuma fraîchement moulue.
- 2 cuillères à café de gingembre râpé.
- 2 cuillères à soupe de miel, pur.
- 2 oranges.
- 2 citrons. 

Préparation :
Pour préparer la boisson, faites bouillir l’équivalent de 
5 tasses d’eau dans une casserole. Ensuite, ajoutez la racine de curcuma (korkom) et le gingembre (skendjbir) râpé dans la préparation et laissez infuser pendant 30 minutes. Pendant ce temps, pressez les deux oranges et les deux citrons. 
Après le temps convenu, ajoutez les jus d’agrumes et le miel et mélangez la boisson.  Votre remède naturel doit être pris chaque matin, afin d’offrir à votre corps l’énergie et la bonne humeur qu’il mérite !

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 22-08-2019

JUSTICE
Le tribunal de Blida instruira cette semaine le dossier Nezzar

Le tribunal militaire de Blida s'apprête à entamer officiellement l'instruction du dossier Khaled Nezzar, a-t-on appris hier mercredi de sources proches de l'affaire. Le dossier de l'ancien ministre de la Défense a été ajouté à celui des prévenus

2

Actualités 11:00 | 24-08-2019

Il a été incarcéré jeudi à la prison d’El-Harrach
Tayeb Louh avait tenté de manipuler les législatives de 2017

Les commentaires qui ont suivi la nouvelle de l’incarcération de Tayeb Louh allaient bon train ce jeudi dans le milieu de la justice : «Son dossier était trop lourd pour qu’il puisse y échapper.» Jusqu’aux derniers moments, même