Rubrique
Le Soir Santé

Composé de 6 ingrédients, ce jus expulse les toxines et élimine la graisse

Publié par S.S
le 13.08.2019 , 11h00
1098 lectures
Pour jouir d’une bonne santé, il est crucial de prendre soin de votre foie. Cependant, en raison d’un manque d’activité, d’une alimentation malsaine, de la pollution, les toxines peuvent s’accumuler dans l’organisme limitant la fonction hépatique. C’est pourquoi vous devrez procéder à la désintoxication de votre foie et, à ce sujet, voici un jus au citron à base de 5 autres aliments naturels. Zoom sur cette recette !
Si vous voulez que ce jus naturel tienne toutes ses promesses en nettoyant votre foie, vous devrez maintenir une alimentation saine, riche en antioxydants, en protéines et assurer une bonne hydratation à l’organisme, sans oublier de pratiquer une activité physique régulière pour tenir votre corps en éveil.
Ingrédients :
• Un demi-citron.
• 6 feuilles de chou.
• 3 carottes pelées.
• 1 betterave pelée.
• 2 pommes coupées en morceaux.
• 2,5 cm de racine de gingembre.
• 2 tasses d’eau.
Assurez-vous que les ingrédients soient bien nettoyés.
Préparation :
• Versez dans votre mixeur 2 tasses d’eau puis ajoutez le jus de citron et les autres ingrédients. N’oubliez pas de filtrer le mélange obtenu pour en recueillir le jus. Vous pourrez servir votre boisson avec de la glace afin de conserver sa fraîcheur.
Pourquoi ces ingrédients ?
Vous vous demandez sûrement en quoi ce jus à base de fruits et de légumes est efficace pour nettoyer votre foie. En voici quelques raisons :
- Betteraves :
On reconnaît aux betteraves la qualité d’être très riches en vitamine A (bêta carotène), en flavonoïdes et en bétaïne. Ainsi, c’est grâce à ce dernier nutriment, combiné à la méthionine, que la betterave permet de nettoyer le foie. Par ailleurs, une étude in vivo a permis de déterminer que l’extrait de betterave rouge permettrait d’améliorer les lésions hépatiques chez le rat.
- Pomme :
Les pommes contiennent de la pectine, une substance responsable de l’expulsion des toxines présentes dans le tube digestif et qui permet d’améliorer la fonction hépatique.
- Carottes :
Les carottes sont riches en vitamine A (bêta-carotène) et en flavonoïdes très efficaces pour stopper l’action des radicaux libres en renouvelant les cellules de l’organisme.
- Chou :
Que ce soit en jus, cuit ou cru, consommer cet excellent légume demeure un puissant remède pour nettoyer votre foie. En effet, le chou fait partie de ces légumes contenant des chlorophylles végétales qui permettent d’éjecter les toxines stockées dans l’organisme.
- Racine de gingembre :
Le gingembre (skendjbir) stimule la sécrétion de la bile et de certains enzymes digestifs qui permettent de traiter efficacement les troubles digestifs comme la constipation, le ballonnement.
Aussi, il permet de soulager les inflammations comme les arthrites et le diabète. Par ailleurs, une étude a permis de conclure que la supplémentation en gingembre permettait de réduire les lésions hépatiques non alcooliques.
- Citron :
Le citron fait partie des agrumes les plus utilisés en tant que boisson saine. Sa concentration en vitamine C lui permet de booster le système immunitaire contre les attaques des agents pathogènes et de protéger le foie contre les lésions.
Mise en garde :
Si vous souffrez d’ulcère ou brûlure d’estomac, évitez de consommer cette boisson.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-08-2019

LES RÉVÉLATIONS DE Me FAROUK KSENTINI
Comment Ould Abbès a été mis en prison

Les jours qui passent lèvent progressivement le voile sur les incroyables affaires anti-corruption qui se succèdent. Celle qui concerne Djamel Ould Abbès nous est révélée ici par son avocat. Me Farouk Ksentini tient, de prime abord, à s’expliquer : «Je n’accuse pas, je ne condamne pas, je relate uniquement ce qui s’est passé.» Tout commence à la mi-juin dernier, lorsque la justice fait parvenir

2

Périscoop 11:00 | 17-08-2019

Les monarchies du Golfe « arrosent» le Maroc !

La solidarité entre monarchies arabes bat son plein pour venir au chevet du palais de Rabat. Outre l’aide «classique» et régulière des Saoudiens, le royaume chérifien peut, aussi, compter sur