Rubrique
Le Soir Santé

LU POUR VOUS Le marronnier d’Inde est plus efficace que les bas de contention !

Publié par S.S
le 16.06.2019 , 11h00
640 lectures

L’utilisation du marronnier d’Inde en phytothérapie remonte au XVIIIe siècle puisqu’on utilisait déjà à l’époque ses graines contre les problèmes veineux (varices, hémorroïdes…). 
Depuis, plusieurs études cliniques regroupant plus de 1 000 patients ont confirmé que le marronnier d’Inde est sûr et efficace pour maintenir une bonne circulation veineuse dans les jambes. 
Une étude parue en 1996 dans la célèbre revue scientifique The Lancet a même montré que la prise d’un complément alimentaire de marronnier d’Inde serait plus efficace que les bas de contention ! 
On ne connaît pas encore tous les détails sur la façon dont le marronnier d’Inde permet d’obtenir ces résultats étonnants. Les chercheurs ont malgré tout découvert que l’aescine, la principale substance active des graines du marronnier d’Inde, exercerait une triple action bénéfique pour la circulation sanguine :
• une action veinotonique : elle stimulerait le système veineux, ce qui permet de fluidifier la circulation du sang ; 
• une action anti-œdémateuse : elle renforcerait la paroi veineuse, ce qui diminue les fuites sanguines qui forment les œdèmes ;
• une action antioxydante : l’oxydation est un facteur de risque identifié chez les personnes souffrant d’insuffisance veineuse chronique.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 16-07-2019

Des gendarmes chez Houda Feraoun

Dans les couloirs du ministère de la Poste et des Télécommunications, on ne parle plus que de la récente visite de gendarmes au siège du département de Houda Feraoun. Les gendarmes auraient remis aux services du

2

Actualités 11:00 | 16-07-2019

MARCHÉ PARALLÈLE DE LA DEVISE
L’euro repart à la hausse

Le taux de change de l’euro au marché noir connaît des perturbations ces derniers jours. Après une inattendue et importante baisse enregistrée il y a deux semaines, ce taux a repris une tendance vers la hausse au square Port-Saïd à Alger, «bourse» informelle