Rubrique
Le Soir Santé

DÉCOUVREZ… Pourquoi vous avez parfois du sang dans les selles

Publié par S.S
le 20.10.2019 , 11h00
1875 lectures

Trouver du sang dans les selles est quelque chose qui effraie tout le monde. Tout le monde sait que c’est l’un des symptômes du cancer du côlon. Mais il y a beaucoup d’autres raisons. Ces raisons n’indiquent pas une maladie grave.
Le sang dans les selles peut se manifester de différentes façons.
• Du sang rouge que l’on peut voir à l’œil nu. D’habitude, il tache le papier toilette après que vous vous soyez nettoyé. Il peut même apparaître sous forme de goutte à goutte après avoir déféqué. Il est dû à un saignement au bout de l’intestin ou dans l’anus. C’est le type de sang qui apparaît habituellement avec des hémorroïdes ou des fissures
• Des selles noires comme du goudron. Ces selles sont parfaitement noires et très malodorantes. Elles sont généralement dues à des saignements dans la partie supérieure du tube digestif. Elles sont plus graves que les précédentes.
• Des selles mélangées à du sang ou à des caillots. Elles ont tendance à apparaître de cette façon dans les maladies inflammatoires de l’intestin. Aussi quand il y a des polypes ou même le cancer.
• Du sang occulte. Non visible à l’œil nu. En réalité, il ne peut être détecté que par des tests médicaux. Cependant, d’autres symptômes, comme une anémie sans autre cause évidente, peuvent indiquer la présence de sang occulte dans les selles. Dans ces cas, la coloscopie est essentielle.
Quelles sont les causes du sang dans les selles ?
Comme c’est déjà mentionné, la cause la plus alarmante est le cancer du côlon. Cependant, ce n’est pas la seule situation où le sang apparaît dans les selles.
D’autres causes sont :
• Hémorroïdes : Elles en sont même la cause principale. Elles surviennent occasionnellement chez 3 adultes sur 4. Leur cause la plus fréquente est le surmenage lors de la défécation pendant la constipation. Ils sont également fréquents chez les femmes qui ont été enceintes.
• Fissure anale : Il s’agit d’une petite déchirure dans la muqueuse recouvrant l’anus. Elle peut apparaître lorsque de gros selles dures sont évacuées. Elle est également associée à la constipation.
• Diverticules : Ce sont de petits renflements dans le gros intestin. Leur incidence augmente avec l’âge.
• Polypes intestinaux : Il s’agit de tissus qui se développent le plus souvent dans le gros intestin. La plupart ne sont pas dangereux, mais certains peuvent être cancérigènes.
• Ulcère gastrique ou duodénal : Les ulcères gastriques sont des lésions sur la paroi de l’estomac ou de l’intestin. Comme les problèmes œsophagiens, ils peuvent causer des selles noires.
• Certaines altérations des vaisseaux sanguins : La vascularite ou l’angiodysplasie peuvent causer du sang dans les selles.
• Quelques infections.
• Maladies inflammatoires du tube digestif : la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.
Que faire si vous avez du sang dans les selles ?
Ce n’est pas toujours facile à diagnostiquer et c’est peut-être quelque chose de plus grave qu’on ne le pense. Pour cette raison, il est conseillé de toujours aller chez le médecin.
Un examen rectal numérique aide à détecter les hémorroïdes et les tumeurs dans le rectum. Il aide également à détecter les problèmes de prostate.
La coloscopie est le test le plus efficace pour éliminer le cancer du côlon. Selon le type de sang dans les selles, d’autres tests diagnostiques comme la gastroscopie, la radiographie ou la scintigraphie sont également utilisés.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Sports 11:00 | 12-11-2019

Verts d’Europe
Les confessions de Riyad Mahrez à FF

Dans un entretien accordé au journal France Football à paraître aujourd’hui, l’international Algérien de Manchester City évoque

2

Actualités 11:00 | 11-11-2019

sellal, ouyahia, yousfi, beda et bouchouareb concernés Corruption :
le 1er procès avant la fin novembre

Les premiers procès des anciens ministres de Bouteflika détenus pour corruption se dérouleront avant la fin du mois de novembre, a-t-on appris de sources proches du dossier. Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal ainsi que trois anciens ministres de l'industrie seront jugés dans le cadre du dossier automobile.