Rubrique
Le Soir Santé

DÉCOUVREZ… Quels sont les fruits qui protègent du diabète ?

Publié par S.S
le 16.06.2019 , 11h00
7071 lectures

Tous les fruits ne sont pas bons pour les personnes à risque de diabète, une notion qui peut être élargie aux patients diabétiques. Une vaste étude épidémiologique permet de séparer les fruits dont la consommation est bénéfique des autres.
Les fruits sont riches en fibres, en antioxydants et contiennent d‘autres substances qui peuvent être bonnes pour la santé. Dans le cadre de la lutte contre les maladies chroniques, comme par exemple le diabète, accroître sa consommation de fruits fait partie des recommandations. Cependant, si la consommation de fruits semble profitable à une réduction du risque d’être atteint d’une maladie chronique comme le diabète, des différences semblent exister en fonction du type de fruits consommés. En combinant 3 vastes études épidémiologiques au cours desquelles la consommation de fruits et le type de fruits avaient été évalués, les scientifiques de l’université de Harvard ont cherché l’existence d’un lien entre les fruits consommés et la survenue ou non d’un diabète. Au total, 12 198 personnes sont devenues diabétiques dans la population suivie.  
Dans les 3 populations incluses dans l’étude, la consommation de fruits augmentait avec l’âge, la pratique d’une activité physique, la prise de multi-vitamines, et la consommation de jus de fruits ; au contraire, leur consommation se réduisait avec  le poids et le tabagisme. Donc ce sont ceux qui auraient le plus besoin des vertus des fruits qui en profitent le moins.   
 Les scientifiques  retrouvent qu’effectivement plus une personne consomme des fruits, plus son risque de devenir diabétique baisse : si consommer un fruit par mois sert de référence, ceux mangeant 5 fruits par semaine réduisent leur risque de devenir diabétique de -19%, une réduction toujours existante (-11%) pour 3 fruits consommés par mois.   
Les scientifiques ont voulu individualiser les résultats obtenus avec les fruits contenant de l’anthocyanine, comme les myrtilles, les fraises et les pommes car ce type de fruits avaient montré des résultats intéressants dans des études précédentes.  Ils ont rajouté à la liste le pamplemousse, la banane et le raisin. Certains de  ces fruits montrent effectivement un bénéfice plus favorable sur la réduction du risque de diabète, mais pas tous, remettant en question l’hypothèse d’un bénéfice de l’anthocyanine. De la même manière chez les diabétiques, ces fruits améliorent le contrôle de la glycémie et sont donc à favoriser. Un second groupe de fruits riches en acide chlorogénique, puissant antioxydant naturel, comme la pêche, les prunes, les abricots ne montraient pas de risque accru de diabète mais aucune réduction du risque non plus.     
En détail, les raisins réduisent globalement le risque de diabète de  12%, les pruneaux de 11%, la banane de 5%, les pommes et les poires de 17%, le pamplemousse de 7% et les myrtilles de 23%. En revanche, les fraises augmentent le risque de diabète de 9%, le melon de 10%. Les oranges sont globalement neutres (-2%),  comme les pêches et les abricots (-3%), sur le risque de diabète.
En revanche, boire des jus de fruits est néfaste : il augmente le risque de diabète, probablement du fait de l’industrialisation qu’ils subissent la surcharge en sucre.   Ainsi, pour améliorer son profil glycémique et réduire son risque de diabète quand on est à risque, il apparaît favorable de consommer des myrtilles, des pommes, des poires, des pruneaux, du raisin et du pamplemousse, d’éviter fraises et melon et de bannir les jus de fruits (autant que les sodas), pourvoyeurs d’apports caloriques inutiles et délétères favorisant le risque de diabète.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 14-09-2019

À la veille de la convocation du corps électoral
Gaïd Salah durcit le ton

L’armée fait de la tenue et de la réussite de l’élection présidentielle, avant la fin de l’année, une urgence, une priorité nationale absolue pour

2

Soit dit en passant 11:00 | 14-09-2019

Chut ! l’APN est en mission

N’ayons pas de gêne à le dire ! Nos députés sont cette autre preuve que rien ne va très fort en