Rubrique
Le Soir Santé

Sachez que…

Publié par S.S
le 17.11.2019 , 11h00
429 lectures

Des études réalisées avec des extraits d’ail et d’artichaut ont montré un effet anti-cholestérol. Seulement, il faudrait en consommer en quantité vraiment importante pour observer un bénéfice.

Vitamine D et infections respiratoires
Des études épidémiologiques ont recherché une association entre le taux de vitamine D ou l’exposition au soleil et le risque d’infections respiratoires.  La supplémentation en vitamine D semble avoir un effet protecteur contre les infections aiguës des voies respiratoires, en particulier chez les personnes qui étaient très déficientes de cette vitamine, selon les résultats d'une méta-analyse publiés dans la revue médicale British Journal of Medicine. Les chercheurs de l'Université Queen Mary de Londres au Royaume-Uni ont réalisé une méta-analyse avec 25 études comparant la vitamine D à un placebo, avec 11 321 participants âgés de 0 à 95 ans. Ils ont analysé si la vitamine D permettrait de prévenir des millions de cas de grippe et de rhume. Ces études identifiaient précisément l'effet de la vitamine D dans la prévention des infections respiratoires aiguës (rhume, grippe, bronchite et pneumonie). 
Les résultats de l'étude ont apporté la preuve que la supplémentation en vitamine D quotidienne ou hebdomadaire est efficace pour prévenir les infections des voies respiratoires et rappellent l'intérêt de la supplémentation pour les personnes présentant de très faibles niveaux de vitamine D.  
Les scientifiques ont évalué que la supplémentation en vitamine D réduit le risque d'infection respiratoire aiguë de 12%, et observé un effet protecteur significatif chez les malades ayant reçu une supplémentation quotidienne ou hebdomadaire de vitamine D, mais à doses modérées. Cette étude apporte un nouveau bénéfice de la supplémentation à la vitamine D déjà reconnue efficace pour réduire les migraines, pour augmenter le renforcement musculaire et pour protéger du cancer de l'intestin.

Consommez des infusions de plantes
Saviez-vous que les infusions de plantes aident à désintoxiquer l’organisme ? Ces boissons hypocaloriques favorisent l’élimination des toxines retenues dans le sang et sont aussi idéales pour perdre du poids. Il existe de nombreuses recettes à base de plantes. Ces infusions serviront également de complément sain à votre régime alimentaire. Préparez l’infusion de votre plante préférée et consommez-la à jeun ou en milieu de matinée par exemple. 
Certaines options recommandées sont, entre autres : le gingembre (skendjbir), la camomille (baboundj), la menthe (nanaâ), le fenugrec (halba) ou la cannelle (qarfa).

Pour calmer la mastite
La mastite ou mammite est une infection du tissu mammaire qui peut provoquer de la sensibilité, de la douleur et des rougeurs dans l’un ou les deux seins. Cette infection affecte fréquemment les femmes qui allaitent, bien que, dans les cas les plus simples, il peut se produire en raison d’autres types d’infections non liées à l’allaitement maternel. Bien que cela ne représente pas un problème pour le bébé, la gravité avec laquelle elle se manifeste peut interrompre l’allaitement en raison de l’inconfort qu’elle produit chez la mère.  
Les compresses à l’infusion de thym (z’îtra) sont un outil thérapeutique aux propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes qui, ensemble, aident à accélérer la guérison de la mastite. Son application directe réduit l’irritation des mamelons et calme la sensation de douleur et de rougeur. Ajoutez une cuillère à soupe de thym (15 g) dans une tasse d’eau bouillante (250 ml) et couvrez. Laissez la boisson reposer 15 ou 20 minutes puis égouttez-la. 
Plongez une serviette ou une compresse dans le mélange et appliquez-le sur les seins pendant 20 minutes. Répétez le remède 2 fois par jour si vous le jugez nécessaire.

Pour la santé oculaire
La richesse en antioxydants de la betterave, notamment les caroténoïdes contenus dans ses feuilles, permet de protéger de la DMLA, de la rétinite pigmentaire et retarde l’apparition de la cataracte.

Les lumières naturelles réduiraient la fatigue 
La présence de fenêtres au bureau réduirait, selon des chercheurs, les problèmes de mémoire, de fatigue, d'irritabilité et d'absentéisme chez les employés. Tous ceux qui n'ont pas la chance de bénéficier de la lumière naturelle sur leur lieu de travail et de pouvoir jeter, de temps à autre, un coup d'œil à l'extérieur s'en plaignent. À juste titre, puisqu'une étude américaine confirme que la présence de fenêtres améliore les performances cognitives ainsi que l'humeur et réduit même l'absentéisme. Les résultats de ce travail viennent d'être publiés dans la revue Building and Environment.

Marchez le plus possible
Si vous n’avez pas assez de temps pour faire de l’exercice régulièrement, choisissez de marcher autant que vous le pourrez. Au lieu d’utiliser la voiture ou d’autres moyens de transport, vous pouvez par exemple marcher plus souvent pour aller au travail ou au supermarché.
La marche améliore la santé des articulations, la circulation et d’autres fonctions importantes du corps. Consacrez 20 ou 30 minutes à réaliser une promenade en plein air. 
Cette activité vous libérera du stress et améliorera votre santé physique. Plus vous pratiquerez la marche, meilleurs seront les résultats.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 07-12-2019

Bensalah prépare son retour

L’audience accordée jeudi dernier par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, à son remplaçant au Sénat, Salah Goudjil, a été l’occasion, affirme-t-on de bonne source, de faire le point de situation au niveau de

2

Actualités 11:00 | 08-12-2019

Emin auto :
«Bouchouareb demandait de l’argent pour régler notre situation»

Les représentants de la société Emin auto font, eux aussi, partie des témoins de la partie civile ayant accablé Bouchouareb et les deux anciens Premiers ministres incarcérés. «Nous avons déposé notre dossier en 2015, témoignent ses