Rubrique
Le Soirmagazine

Voyage culinaire Makrout el-farina, cette autre version

Publié par H. Belkadi
le 28.07.2018 , 11h00
260 lectures

Dans notre voyage culinaire de cette semaine, nous allons être les hôtes d’une soirée dans la capitale de l’Est algérien, Constantine, et savourer délicatement une des multitudes de variétés de makrout, l’indétrônable pâtisserie qui fait la fierté de tous les Algériens.

C’est le jour des fiançailles de ma cousine d’Alger et toute la famille est très contente de la voir s’engager dans cette nouvelle étape de sa vie. Sa mère est tellement heureuse que pour l’événement, elle a invité toute sa famille, grands et petits,  même ceux qui ont changé de ville. Elle tenait à partager sa joie et à faire de ce jour un souvenir mémorable.  C’est ainsi que les préparatifs de la fête ont commencé dans une ambiance frénétique. Entourée de toutes ses cousines et sous l’œil vigilant des plus âgées, khalti Fifi veille à ce que tout soit parfait pour épater ses convives qui, pour beaucoup, sont venus de loin. Et pour cela, notre hôtesse du jour compte beaucoup sur le côté dégustation qu’elle considère comme la partie essentielle d’un événement heureux car après l’ambiance et l’organisation, ce qui reste dans la tête des invités, c’est incontestablement ce que moulate el aars leur présente durant la cérémonie. Eh oui, cela est connu depuis la nuit des temps et aujourd’hui encore, tout le monde est d’accord sur ce point. Et la coutume reste encore vivante dans la mémoire de toutes les familles algériennes qui, pour réussir les fêtes de mariage ou de fiançailles, retournent aux sources et redonnent vie aux traditions mises de côté durant la vie de tous les jours pour mieux briller lors de circonstances exceptionnelles. Khalti Fifi n’a pas dérogé à la règle ; en plus d’un choix minutieux de gâteaux  traditionnels qu’elle a confectionnés elle-même, elle a eu le privilège de présenter  à ses invités une sucrerie au miel, méconnue de beaucoup, offerte généreusement par la femme de son cousin, native de la ville des Ponts. La cerise sur le gâteau !       
Ingrédients : 3 mesures de farine, 1 mesure de beurre fondu, 1 jaune d’œuf, 1 pincée de sel, 1 mesure de mélange d’eau et d’eau de fleurs d’oranger 

Pour la farce :
200 g de pâte de dattes (ghers), 1 c. à  c. de cannelle, 1 pincée de poudre de clous de girofle, 2 c. à s. de beurre fondu, 4 c. à s. d’eau de fleurs d’oranger, 4 c. à s. de graines de sésame grillées, du miel, de l’huile végétale pour la friture

Préparation
: Dans une grande terrine en verre, mettre la farine, ajouter le beurre et la pincée de sel puis bien mélanger entre les doigts pour sabler. Mouiller petit à petit du mélange eau/eau de fleurs d’oranger et ramasser la pâte en une boule souple. Couvrir d’un linge propre et laisser reposer pendant une demi-heure heure. Pendant ce temps, préparer la farce en mélangeant la pâte de dattes avec tous les autres ingrédients ainsi que le beurre fondu et 1 cuillère de graines de sésame. Bien pétrir en une pâte molle.
Façonnage : Sur un plan de travail lisse, abaisser la pâte au rouleau en un carré de  0,5 cm d’épaisseur. Former un boudin de 0,5cm de diamètre, le placer au bout du carré de pâte et faire rouler la pâte sur le boudin afin de le couvrir.  Couper et bien fermer en pinçant la pâte pour ajuster le boudin. A l’aide d’un moule, former les makrouts. Renouveler l’opération jusqu’à épuisement des pâtes. 

Cuisson : Dans une grande poêle profonde, faire chauffer un bain d’huile et déposer délicatement les makrouts un à un pour qu’ils baignent complètement. Les faire frire sans les bouger jusqu’à ce qu’ils prennent une couleur dorée. 
Les égoutter et les plonger encore chauds dans du miel froid. Les déposer sur un plat de service et les décorer avec le reste de graines de sésame grillées. 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 17-09-2018

AU SUJET DES DERNIÈRES DÉCLARATIONS SUR L’ALGÉRIE
Haftar accuse le Qatar

Le général Haftar a officiellement accusé le Qatar d’avoir voulu «allumer le feu» entre la Libye et l’Algérie en déformant de manière grave les propos tenus par ce dernier quelque temps auparavant. Le général libyen a donc visiblement décidé de passer à

2

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance