Rubrique
Le Soirmagazine

Voyage culinaire Sardines farcies, la nostalgie des jours de vacances

Publié par LSM
le 30.06.2018 , 11h00
887 lectures

Dans notre voyage culinaire de cette semaine, nous allons partir dans la banlieue ouest d’Alger pour découvrir un mets savoureux à base d’un produit de saison réputé dans cette région : la sardine farcie.

la sardine, ce poisson santé par excellence qui contient une mine de bienfaits pour notre organisme, et cela, nos parents et grands-parents le savaient assurément. Et c’est pour cette raison qu’ils l’intégraient d’une manière régulière dans leur alimentation.  Ma mère me disait que la sardine était considérée dans tous les foyers comme un aliment précieux pour la santé de la famille, prenant ainsi une grande place dans les menus cuisinés par les ménagères.
 Il concurrençait avec le plat emblématique national, le couscous du vendredi,  et en haute saison, on le remplaçait volontairement par une bonne assiettée de sardines frites bien chaudes et croustillantes, ou une chtitha serdine bien épicée, ou encore un plat de serdine mchermel, et la liste est encore longue.  Elle me racontait comment ce poisson du pauvre parvenait  jusque dans leurs maisons, sans bouger de chez soi. Une fois par semaine, très tôt le matin, une voix stridente et portant très loin venait réveiller les lève-tard pour leur proposer le «serdine matinal» à un prix défiant celui des étals des marchés avoisinants. Alors, femmes et enfants, munis d’ustensiles de cuisine, se précipitaient vers ce marchand familier qui s’empressait de servir ses clients qu’il appelait chacun par son prénom, en lançant de temps à autre une sardine par-ci, une autre par-là aux chats du quartier qui se regroupaient autour de son étal ambulant. 

La recette     

Ingrédients :
1 kg de sardines fraîches moyennes, 1 oignon moyen, 1 belle grosse tomate fraîche bien mûre, 6 à 8 gousses d’ail, 1 c. à s. de concentré de tomates, 1 c. à c. de cumin fraîchement moulu, 1 c. à c. de felfel akri (paprika), 1 à 2 felfel driss (piment rouge séché), sel/poivre noir, de la farine pour le panage, de l’huile végétale pour la friture.

Préparation :
Commencer par nettoyer les sardines en les rinçant abondamment à l’eau claire puis enlever l’arête et la tête. Ouvrir les sardines et les étaler l’une sur l’autre. Réserver au frais.
Passer à la préparation de la dersa (la farce). Dans une terrine, mettre 2 cuillerées d’huile, ajouter le concentré de tomates, la tomate fraîche écrasée en purée, l’oignon râpé finement. Bien mélanger tous les ingrédients afin d’obtenir une sauce épaisse et homogène. 
Dans un pilon (ou mixeur), piler le felfel driss, ajouter l’ail et bien mélanger le tout. Incorporer ces deux ingrédients à la sauce qui devra s’épaissir davantage. Introduire ensuite toutes les épices, couvrir avec du film plastique et réserver. Prendre alors les sardines deux à deux et les farcir de la dersa puis les faire passer dans la farine. Préparer une grande poêle assez profonde et y mettre l’huile à chauffer. 
Plonger délicatement les sardines et les faire frire sur les deux faces. 
Présenter ce délice de saison accompagné d’une bonne salade de laitue et arrosé de quelques gouttes de citron frais.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 11-11-2018

ANP
Vers la fin du cumul des fonctions au sein de l’armée

C’est sur instruction personnelle directe de Abdelaziz Bouteflika que les cinq généraux-majors et le colonel des services, détenus depuis le 14 octobre à la prison militaire de Blida, ont été libérés le 5 novembre

2

Périscoop 11:00 | 11-11-2018

Louh désapprouvé

La dernière déclaration du ministre de la Justice par rapport à l’incarcération des cadres durant les années 90, interprétée comme une attaque en règle contre le Premier ministre Ouyahia, a fortement

3
4

Périscoop 11:00 | 13-11-2018

Le retour de Gemalto

5

Actualités 11:00 | 15-11-2018

FLN

Ould-Abbès passe la main